Kolda : Les deux pêcheurs maliens assassinés, enterrés en présence de leurs parents

L’émoi et la tristesse ont régné ce dimanche dans la commune de Diaobé. C’est ce jour qu’à eu lieu l’enterrement à 14 h des corps des deux pêcheurs tués froidement par balles sur la rive du fleuve Kayanga, un affluent du fleuve Casamance. C’était le 06 septembre dernier. 
 
L’inhumation de Bouba Konta âgé de 27 ans et de Abass Konta âgé de 22 ans s’est déroulée en présence d’une forte communauté malienne vivant au Sénégal. La délégation de l’ambassade du Mali au Sénégal est venue à Diaobé pour assister aux funérailles de ses compatriotes morts en terre sénégalaise dans la commune de Médina Chérif, département de kolda. Malgré la douleur face à cette mort, le président du Haut conseil des maliens du Sénégal a appelé au calme et à la paix des cœurs. Mohadam Ibrahima Touré a rappelé les bonnes relations séculaires qui existent entre le Mali et le Sénégal. Ils sont un même peuple que le colonisateur a séparé par des frontières, a-t-il déclaré. Le sous préfet de l’arrondissement de Saré Colly Sallé représentant le Sénégal à cette cérémonie, a demandé aux uns et aux autres à toujours  » œuvrer pour la paix et la cohésion sociale des peuples que Dieu a unis pour vivre ensemble « . Quant aux malfaiteurs qui ont commis ce crime, ils sont arrêtés par la gendarmerie. Abou Sabaly et Bouba Mballo sont placés sous mandat de dépôt à la citadelle du silence où ils attendent leur sort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Présidence de l’Assemblée nationale : «Ma candidature est portée par toute la coalition Yaw» (Barthélemy Dias)
Next post Alioune Tine : 2024 est un horizon incertain pour…