Kédougou/Tamba: Les Techniciens supérieurs en anesthésie réanimation invités à déserter les blocs opératoires

Le Syndicat autonome des techniciens supérieurs de santé demande à tous les techniciens supérieurs en anesthésie réanimation exerçant dans la zone 6 (Tambacounda et Kédougou) sans couverture d’un médecin anesthésiste réanimateur de cesser toute activité au bloc opératoire. Cela, à compter de ce jeudi  jusqu’à nouvel ordre. Cette décision fait suite a l’arrestation d’un gynécologie et d’un technicien en anesthésie après la mort, en couche, de Doura Diallo au Centre de santé de Kédougou. Il faut dire que cette situation ne sera pas sans conséquence. La semaine dernière, le médecin chef de région de Tamba faisait état d’un déficit de ressources humaines dans ce domaine au niveau de la localité. Le déficit de médecins spécialistes dans les régions surtout les plus reculées reste une problématique. A Tambacounda, c’est le problème des techniciens  anesthésistes est latent.  Des  blocs opératoires  ont  été ouverts, des médecins formés  à Maka Coulibantang, à Koumpentoun, à Goudiry mais sur le terrain ce sont des techniciens anesthésistes qui font défaut, avait alerté le médecin chef de région.

« Il n’y a pas d’anesthésistes à suffisance dans le pays alors que l’université de Dakar ne veut pas former. Il n’y a que l’université de Saint-Louis qui forme. On  ne peut pas continuer comme ça.  Il faut démocratiser la formation » disait-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Affaire Mamy Doura Diallo : les derniers développements de l’enquête
Next post France/Affaire Pogba: La ministre des Sports sort de sa réserve