Trafic de drogue et exercice illégal de la fonction de pharmacien : Un soi-disant maitre coranique arrêté par l’ORCTIS à Kédougou

Samedi aux environs de douze heures, les éléments de la brigade de Kédougou de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants ont interpellé un individu à Bantaco, localité située dans la commune de Tomboronkoto dans le département de Kédougou.
 
E.M.D, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ressortissant guinéen âgé de trente-quatre ans  se disant être maitre coranique est établi à Bantaco. En lieu et place de l’école coranique, il a été trouvé sur lui plus de  deux cent (200) comprimés de Tramadol (substances psychotropes = drogue) ainsi qu’une quantité importante de médicaments composés essentiellement d’anti inflammatoires et  d’antalgiques. Il s’agit entre autres de plusieurs boîtes d’Em-B-Plex, d’ORAL Réhydrations Salts, de Paracétamol Oral Suspension BP, des comprimés de Superb Aptipon de Bisacodyl, pour ne citer que ceux-là.
 
Ces produits dont les dates de péremption sont dépassées de loin, d’origine inconnue, sont vendus clandestinement dans ce site d’orpaillage. Cette descente de la brigade de l’ORCTIS a permis de mettre fin à cette vente illégale de produits pharmaceutiques qui mettent le plus souvent en danger la vie des populations.
 
En garde à vue au bureau de l’ORCTIS, E.MD sera présenté au procureur mardi prochain, pour détention, trafic de drogue et exercice illégale de la fonction de pharmacien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Premier league, deuxième journée : Les Spurs tiennent tête aux Bleues 2-2
Next post Angleterre: vive altercation entre Tuchel et Conte en marge de Chelsea-Tottenham