Sécurisation pré-Magal : 1 179 individus interpellés et 13 gangs démantelés par la police

En perspective du grand Magal, les policiers de Touba, de Mbacké et la Brs de Diourbel n’ont pas chômé depuis le 1er août. Et pour cause ! Ces forces de défense et de sécurité ont interpellé 1 179 individus pour diverses infractions, démantelé 13 bandes, saisi plus de 11 kg de drogue, etc.

L’information a été livrée par le directeur de la Sécurité publique qui faisait face à la presse, comme vous l’informait Seneweb, à Touba, en présence du commissaire Diégane Sène, Chef de service du commissariat spécial de la ville sainte, du commissaire Salif Camara, Chef de service du commissariat urbain de Mbacké, du commissaire Mass Thiobane, Chef de service du commissariat de Ndamatou, entre autres.

« Dans le cadre de la sécurisation du grand Magal de Touba et conformément aux instructions du DGPN, la police nationale a déployé un dispositif à la hauteur de cet évènement religieux. Ce dispositif prend en compte les différentes étapes du grand Magal, à savoir avant, pendant et après le Magal », rassure le directeur de la Sécurité publique (DSP).

Avant le Magal, des opérations de sécurisation ont été effectuées du 1er août et se poursuivent, selon l’autorité policière.

C’est ainsi que le commissariat spécial de Touba, appuyé par le commissariat urbain de Mbacké, la brigade régionale des stupéfiants (BRS) de Diourbel, a déroulé un planning de sécurisation des personnes et des biens ayant permis d’engranger les résultats ci-dessous. Il s’agit d’opération sectorielle et combinée avec la gendarmerie, d’après le DSP.

 
« 1 179 personnes interpellées, dont 791 pour vérification d’identité, 69 pour détention, usage, offre et cession de chanvre indien, 12 pour vagabondage, 44 pour ivresse publique manifeste, 15 pour détention et usage de produits cellulosiques, 11 pour abus de confiance, 81 pour vol, cinq pour vol de bétail,13 bandes démantelées pour association de malfaiteurs et vol en réunion, sept pour cybercriminalité, un pour viol sur mineur, deux pour détention d’arme blanche, 18 pour rixe sur la voie publique et 10 pour violence et voie de fait, deux pour menace de mort, quatre pour homicide involontaire par accident de la circulation, 49 pour nécessité d’enquête, trois pour conduite sans permis de conduire, deux pour violence à ascendant, sept pour recel, 14 pour coups et blessures volontaires, un pour escroquerie, un pour rébellion et outrage à agent », lit-on dans le document transmis à Seneweb.

228 personnes présentées au procureur

Parmi ces individus interpellés durant cette période, 228 personnes, toutes de nationalité sénégalaise, ont été déférées au parquet.

Quantité de drogue saisie

Au cours d’un large ratissage, les policiers ont saisi 11,624 kg de chanvre indien, 100 g de hachich.

Concernant les infractions routières, les éléments du commissariat spécial de Touba, ses seconds, ceux du commissariat urbain de Mbacké et ceux de la BRS ont saisi  3 811 pièces saisies, mis en fourrière 279 véhicules, immobilisé 202 motos et 67 véhicules hippomobiles.

La police a constaté 130 accidents dont 54 corporels, 73 dégâts matériels et trois mortels durant cette période susnommée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Foncier : Mamadou L. Diallo s’interroge sur le bail de 30 ans accordé par l’État à la société Sertem
Next post «J’ai couché avec lui par amour» : la fille de 16 ans dément sa mère et protège son copain