Pikine-Guédiawaye : un dangereux agresseur s’évade du tribunal

Amadou Fall «Diogo», un redoutable agresseur, s’est évadé hier, lundi, du tribunal de Pikine-Guédiawaye. Il venait d’être auditionné par le procureur pour entrave à une mission de police, outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions et rébellion.

D’après L’Observateur, qui donne l’information ce mardi, c’est au moment de sa reconduite à la cave qu’il trompe la vigilance de ses gardes et s’évapore dans la nature. Son évasion, souligne le journal, a été facilitée par le fait qu’à ce moment-là, le tribunal, comme à chaque début de semaine, était bondé de monde.

Amadou Fall «Diogo» a été arrêté dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 août au niveau du quartier Ndiarème de la commune de Wakhinane-Nimzatt (Guédiawaye).

Lors d’une patrouille, les éléments de la Brigade de recherches de la police de Wakhinane-Nimzatt s’aperçoivent en compagnie d’autres individus. Le groupe est posté au niveau du carrefour Baol et armé de couteaux. A la vue des policiers, tout le monde détale.

Après avoir réussi à s’échapper, Amadou Fall revient à bord d’une moto pour s’opposer à l’arrestation de deux de ses acolytes présumés, qui n’ont pas eu le temps de s’enfuir. «Diogo» prend le chef de la brigade au collet, sème un désordre qui conduit à la fuite des malfaiteurs arrêtés.

Il sera maîtrisé, conduit au poste, placé en garde à vue puis déféré au parquet. Mais il n’a pas tardé pas à recouvrer la liberté en s’évadant.
La police est à ses trousses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Parc National de la Langue de Barbarie : Lancement du Camp de Reboisement de Mangrove et Filao
Next post Code des marchés publics : une récente modification qui fait grincer des dents