Manchester United s’offre le derby de l’Angleterre, Liverpool s’enfonce dans le doute

Après deux défaites pour lancer sa saison, Manchester United a enfin remporté son premier match face à Liverpool (2-1), lundi soir, grâce à des buts de Jadon Sancho et de Marcus Rashford. Les Red Devils sont 14es tandis que les Reds pointent à une inquiétante 16e place.

Le match : 2-1

Avec les manifestations hostiles des supporters mancuniens contre leur actionnaire américain Glazer et la présentation de l’international brésilien Casemiro, acheté pour 80 millions d’euros au Real Madrid, l’avant-match de ce North West derby avait déjà été animé en lever de rideau à Old Trafford. Le contenu de cette rencontre au sommet aussi avec un réveil diabolique de MU contre son meilleur ennemi. Les Red Devils ont passé le témoin de la crise à Liverpool, aujourd’hui 16e, avec cette première victoire de la saison (2-0).

Ce succès ne souffre aucune contestation avec un match plein, une défense sereine et une attaque vive. Ten Hag avait fait des choix forts en laissant Maguire et Cristiano Ronaldo sur le banc. CR7 rentrera seulement en fin de partie à la place de Rashford mais c’est le jeune Anglais qui sera ovationné après une grosse prestation (86e).

La première mi-temps a été une domination quasi-intégrale de MU qui devait se relever de deux défaites initiales face à Brighton (1-2) et Brentford (0-4). La réaction a été immédiate sous l’impulsion d’Elanga qui trouve déjà le poteau de Liverpool (10e). Le milieu offensif sert ensuite Sancho pour l’ouverture du score (16e). Plein de sang-froid, Sancho feinte Milner dans la surface pour mettre ensuite dans le vent Alisson en le battant du droit (1-0).

MU continue sa domination en ne laissant pas respirer un vice-champion d’Angleterre et d’Europe méconnaissable. Rashford se met plusieurs fois en évidence en profitant d’un jeu direct et rapide (20e). Eriksen enroule un coup franc complétement excentré à gauche qu’Alisson détourne du bout des gants (25e). Manchester United se fera peur en fin de première période sur un cafouillage. Bruno Fernandes dégage vers son but et Martinez sort le ballon des côtes (41e). Juste avant, Elliott avait vu son tir contré par Eriksen (35e).

Avec l’entrée de Martial (46e), MU continue à se projeter rapidement. Et ça paye d’emblée. Le Français lance Rashford à la limite du hors-jeu. Plein de lucidité, l’une des cibles du PSG en attaque ne manque pas son duel avec Alisson du droit (2-0, 53e). Rashford se mettra de nouveau en évidence avec une action de classe conclue d’une frappe au ras de la transversale (76e). Mais Liverpool relève la tête progressivement. De Gea est décisif face à Diaz une première fois (55e) puis devant son coéquipier Martinez qui panique face à la pression de Firmino (81e).

 Le film du match Manchester United-Liverpool

Dans la foulée, Salah suit bien un nouvel arrêt réflexe de De Gea pour tromper le gardien espagnol d’une tête piquée (2-1). Martial aura une belle occasion dans les arrêts de jeu pour sceller le match (90e+1). Liverpool pousse mais sans réussite et de façon trop brouillonne. Manchester United peut souffler avec cette première victoire de la saison que les Reds attendent toujours (2 nuls, 1 défaite). Liverpool s’incline pour la première fois en 2022 en Premier League et perd pour la première fois face à Manchester United depuis mars 2018.

10

En réduisant le score, l’Egyptien est devenu le meilleur buteur des matches Mu-Liverpool avec dix buts devant Steven Gerrard (9). Il est même le deuxième joueur de l’histoire de cette confrontation à marquer lors de quatre matches consécutifs face aux Red Devils. La saison passée, l’attaquant des Reds avait d’ailleurs inscrit un doublé et un triplé en Championnat face aux Mancuniens.

Le joueur : Varane est de retour

Parmi les choix forts d’Erik Ten Hag, l’entraîneur mancunien avait décidé de laisser Harry Maguire sur le banc pour relancer Raphaël Varane. Le Néerlandais a vu juste avec le champion du monde pour remettre à l’endroit sa défense. L’ancien Lensois a été impérial, surtout en première période, en faisant une paire équilibrée et rigoureuse avec la recrue Lisandro Martinez. Le Français a été présent dans les duels aériens et au sol (5e, 43e, 70e, 80e), il a donné de l’impact dans ses interventions sèches, et parfois à la limite (avertissement à la 27e), pour s’imposer en patron au coeur de l’arrière-garde ballotée de MU.

Son enchaînement interception-relance longue sur Rashford (42e) a montré toute sa maîtrise pour un come-back en grande pompe et au bon moment pour Manchester United. À la 15e minute, il s’interpose devant Firmino dans sa surface et, sur l’action suivante, MU ouvre le score. L’international français a rassuré ses partenaires par son aisance, sa sérénité et son expérience. Mais il n’avait pas été impliqué – directement – dans les deux défaites précédentes.

Il n’avait pas joué lors du premier revers de la saison contre Brighton à domicile (2-1) puis était seulement rentré à la mi-temps à Brentford (4-0) alors que ses partenaires avaient déjà encaissé les quatre buts en première période. Témoin de sa débauche d’énergie, le quadruple champion d’Europe a fini avec des crampes mais aussi une précieuse victoire et une performance de classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Trafic de faux billets : du nouveau dans l’affaire Boughazely
Next post Risques de débordement des fleuves Sénégal et Gambie : La Station Hydrométrique De Kédougou Frôle La Côte D’Alerte