«L’objet est tombé du pont» : la vérité sur le colis suspect détecté sur l’emprise du TER

Les rotations du TER ont été momentanément suspendues, samedi dernier, à cause d’un colis suspect qui trainait sur l’axe Diamniadio-Bargny. Une équipe de démineurs de la gendarmerie s’est déployée sur place pour constater que c’était juste du plastique déposé sur les rails manifestement par le vent.

«L’objet est tombé du pont qui se situe non loin de là, informe dans Le Soleil Abdou Ndéné Sall, le directeur général de la Senter, la société qui gère le TER. C’est ainsi qu’il a été aussitôt détecté par les caméras de surveillance.»

Ce dernier rassure les voyageurs : l’infrastructure est sous bonne protection. «Nous avons déployé un impressionnant dispositif de la gendarmerie dans l’emprise du TER, rappelle Abdou Ndéné Sall. Que les passagers se rassurent donc, un colis ne peut pas être déposé comme ça sur la plateforme. Les forces de l’ordre veillent au grain 24h/24h.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Assemblée nationale : des nouvelles du faux député
Next post Marseille : Bamba Dieng en a pleuré