Les Camerounais s‘interrogent sur l’issue de la procédure contre Ferdinand Ngoh Ngoh

C’est une affaire qui fait parler au Cameroun depuis quelques jours : l’audition de Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général de la présidence de la République, l’un des hommes les plus influents du système Biya, dans une opération qui vise à faire la lumière sur la gestion des fonds alloués à la lutte contre le Covid-19. C’est la première fois qu’un secrétaire général en fonction est ainsi auditionné dans une affaire présumée de détournements de fonds publics. Si l’affaire n’en est qu’à ses premiers balbutiements, l’opinion s’interroge sur son issue.

Dans le monde politico-administratif de Yaoundé, l’information révélée en début de semaine par le journal Kalara, spécialisé dans l’information judiciaire, a fait l’effet d’une bombe. Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre d’État, secrétaire général de la présidence de la République, et non moins plus proche collaborateur du chef de l’État, auditionné par les enquêteurs du Tribunal criminel spécial.

Pour ce faire, et compte tenu de l’importance du personnage, il a fallu une autorisation expresse de Paul Biya en personne, et quelques égards à l’endroit du tout-puissant secrétaire général que les enquêteurs sont allés auditionner à son bureau. L’objet de cette audition : les lourds soupçons de malversation et des détournements de fonds qui pèsent sur la gestion de fonds alloués à la lutte contre le Covid-19.

Ferdinand Ngoh Ngoh en supervisait alors toutes les opérations en liaison avec plusieurs autres administrations publiques. Depuis que la Cour des comptes, le gendarme financier de l’État, a dénoncé il y a un an la gestion de ces fonds dont l’enveloppe globale était de 180 milliards de FCFA, plusieurs ministres ont été auditionnés par le tribunal spécial.

Ferdinand Ngoh Ngoh était quant à lui jusqu’ici relativement à l’abri. La question maintenant pour nombre d’observateurs est de savoir jusqu’où ira la justice dans cette affaire, et quel pourra être le sort de celui que d’aucun considère comme l’homme le plus fort du sérail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post KEUR-GUI – 4 ALKATI (vidéo officielle)
Next post Hôpital de Diamniadio : précision sur l’agent mort par overdose