Hôpital de Diamniadio : précision sur l’agent mort par overdose

Dans son édition d’hier, Libération informait qu’un anesthésiste de l’hôpital pour enfants de Diamniadio a été retrouvé mort des suites d’une overdose de Provive 1%, un agent anesthésique qui conduit à la sédation. Le journal a fait ce vendredi un rectificatif à propos de la profession du défunt. Il est brancardier et non anesthésiste, corrige Libération.

La victime se nomme O. Sarr. Elle a été retrouvée inerte dans une salle par le médecin-chef de l’hôpital. Le brancardier portait une blouse verte et avait une seringue au pied gauche.

Le drame s’est produit mardi dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Les Camerounais s‘interrogent sur l’issue de la procédure contre Ferdinand Ngoh Ngoh
Next post Sonatel : les travailleurs déclarent la guerre à la direction générale