Législatives 2022 : Les tendances ambiguës d’Alphonse Thiakhane

Quelques heures après le début des dépouillements, les tendances commençaient à tomber grâce aux procès verbaux collectés. Ces données ont, d’ailleurs, permis à de nombreux observateurs de donner les tendances de ces élections.

L’un d’eux, Alphonse Thiakhane, statisticien à GFM a fait part de son analyse dans un article posté sur IGFM que la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) arrivait en tête sur 89 sièges avec 50 sièges contre 21 pour Benno Bokk Yakaar (BBY). Peu de temps après, il est revenu avec d’autres chiffres avec cette fois-ci, une nette avance de Benno avec 64 sièges contre 45 pour Yewwi Askan Wi sur 140 sièges.

Convoquant la presse à minuit, la coalition de la majorité par la voix de sa tête de liste, Aminata Touré a réagi en clamant leur victoire à ces élections. « Nous sommes incontestablement une majorité à l’Assemblée nationale », a déclaré l’ancienne première ministre en prenant le soin de citer les zones où la coalition est sortie victorieuse.

Suite à cette déclaration, Alphonse Thiakhane a tenu à apporter une nuance en précisant sur les ondes de la RFM que : «BBY a comptabilisé Louga et Diourbel dans les zones remportées , mais d’après les chiffres que nous avons, c’est plutot Yeewi Askan Wi qui remporte ces deux départements ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Après la sortie de Mimi Touré: Yewwi Askan Wi dit ses vérités
Next post Mamadou Lamine Diallo: «Le peuple n’acceptera pas ce hold up électoral en préparation»