Le Dantec : «Près de 900 travailleurs laissés en rade»

Le projet de reconstruction de l’hôpital Aristide Le Dantec continue de susciter la polémique. Il y a d’un côté ceux qui sont opposés au projet. De l’autre, ceux qui sont pour. Et dans ce dernier lot, se distinguent les tenants du «oui, mais…».

Ces derniers saluent la décision de l’Etat de démolir et de reconstruire l’établissement de santé. Mais, ils regrettent les conditions de sa mise en œuvre.

Le syndicaliste Cheikh Diop est dans cette catégorie. «Personne ne peut contester la décision qui a été prise pour l’hôpital Le Dantec, notamment pour la reconstruction, sa modernisation, le relèvement de son plateau technique», a déclaré dans L’AS le secrétaire général de la CNTS/FC.

Mais Cheikh Diop s’est empressé de regretter : «Malheureusement, la mise en œuvre du redéploiement des travailleurs pose problème. Aujourd’hui, près de 900 travailleurs sont laissés en rade.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Côte d’Ivoire : Après un voyage au Mali, l’activiste Pulchérie Gbalet incarcérée
Next post Dakar : le nombre de bars à chicha donne le tournis