[Focus] Nouveau ministre des Sports : Yankhoba Diatara en terrain connu

Contrairement à une idée reçue, Yankhoba Diatara ne plonge pas dans l’inconnu dans le département du sport. Passionné de sport, l’ancien ministre de l’Économie numérique s’est beaucoup engagé dans son fief, Thiès, pour le développement de ce secteur.

Dire de Yankhoba Diatara qu’il est un novice dans le secteur sportif, c’est véritablement ne pas le suivre dans ce domaine. Sous la houlette de  Idrissa Seck, alors Ministre d’Etat, Directeur de cabinet du Président de la République, à l’issue de la première alternance politique survenue en 2000, Yankhoba Diatara fut coopté dans le comité sportif installé à  la Présidence de la République. Ce comité sportif, qui était présidé par Idy lui-même, avait en son sein des figures emblématiques du monde sportif tels que Sadikh Traoré, Ismaila Diallo de la fédération sénégalaise de football entre autres. Ce comité avait pour rôle principal de mener des réflexions sur des mécanismes rapides d’impulsion d’une nouvelle dynamique de développement et de conquête du sport sénégalais : orientations stratégiques,  renforcement de capacités, promotion et partenariats, développement (et amélioration des infrastructures), accompagnement du sport haut niveau; mais également le développement du sport jeunes.

Parrain du championnat populaire des navétanes

Ces 20 dernières années, en tant que Président du Conseil départemental et Maire de la Capitale du Rail, Yankhoba Diatara a été l’interlocuteur principal des acteurs du monde sportif Thiessois, toutes disciplines confondues.

Il a été le principal soutien du sport thiessois sous la houlette de son mentor politique, Idrissa Seck, lui-même grand supporter et connaisseur du football.

Depuis son installation à la tête du département de Thiès, Yankhoba Diatara a présidé toutes les finales départementales de l’ODCAV de Thiès. D’ailleurs, bien avant d’être président du département, il avait entamé le travail pour le renforcement du football thiessois alors qu’il était maire. Il est le parrain naturel du championnat populaire des navétanes à Thiès.

Malgré son appartenance politique à l’opposition de 2004 a 2020, il a toujours été l’interlocuteur des autorités sportives sénégalaises lorsque les équipes nationales,  toutes disciplines comprises, devaient organiser des compétitions internationales ou recevoir une équipe adverse à Thiès.

A l’occasion des phases nationales qui se sont déroulées à Thiès, c’est en fédérateur que le ministre Yankhoba Diatara a rendu visite à toutes les équipes de toutes les régions et leur a octroyé un appui pour améliorer leurs conditions.

Avec  cette nomination, ce sont les équipes fanion de Thiès qui ratent une bonne occasion de se voir accompagner par un homme dont l’objectif était de les accompagner  en termes de management jusqu’aux sommets du sport. Mais, les astres et les étoiles le prédestinaient, non pas à un management local, mais à une gestion nationale. Mieux, il n’aura pas seulement le football à appuyer, mais tous les sports à manager.

Un amoureux de la lutte…

La lutte, notamment. En fils de sérère, Yankhoba Diatara a souvent été le parrain des galas et  mbapatts organisés à Thiès. Alors Ministre de l’économie numérique et des télécommunications, il a été le premier à parrainer des combats de lutte en les accompagnant par des thèmes de sensibilisation sur les dérives sur les réseaux sociaux. Pour lui, le sport en général, et la lutte en particulier, sont des vecteurs importants de sensibilisation.

Bref, toutes les autres disciplines du sport ont été aussi appuyés par Yankhoba Diattara comme le cyclisme, l’athlétisme, le handisport, le handball,  le basket etc.

La preuve, même chargé du numérique, il a reçu la délégation du Comité national olympique sportif sénégalais chargé de préparer les JOJ afin d’apporter sa touche à la réussite de l’organisation de ce rendez vous international.

Yankhoba Diattara a toujours accompagné avec succès le sport au plan local. Aujourd’hui, il est appelé à relever le défi au plan national et international.

Son premier test grandeur nature sera la réussite de l’organisation de l’équipe nationale de football à la Coupe du monde au Qatar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Médina Yoro Foulah : Les populations attendent du nouveau gouvernement le bitumage de la boucle du Fouladou
Next post Musique : Le chanteur Sidi Diop nominé pour Afrima 2022