Émirats arabes unis, un partenaire économique stratégique pour l’Afrique (Par Fadel Gueye)

Se penchant sur les acteurs économiques dans le continent africain, on se rend compte que les Émirats sont un allié économique de premier plan dans la promotion du développement et du bien-être en faveur des africains. Il paraît que les Émirats, dans ces relations avec l’Afrique n’adoptent pas seulement pour le bénévolat comme un outil de développement; mais aussi pour les accords économiques tout en fournissant leur expertise dans ce domaine.
 
Initiative d’Etihad 7, un plan de relance pour l’économie africaine.
 
Le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale des Émirats Arabes Unis, a annoncé, il y a un an, le lancement de l’initiative Etihad 7, dans le cadre des activités de la Semaine de la durabilité d’Abou Dhabi 2022. Le programme visait, à ce moment-là, à fournir de l’électricité propre à 100 millions de personnes sur le continent africain, d’ici 2035. Il a collecté des fonds auprès des secteurs publics et privés, pour investir dans l’énergie propre, sous la direction et la coordination du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale et du Bureau de l’Envoyé spécial pour le changement climatique.
 
Ainsi, pour certains, il est prévu que cette initiative ambitieuse serait le point culminant dans les efforts des Émirats Arabes Unis dans le programme de la durabilité internationale dans les dix ans à venir. En effet, les Émirats aideront les pays africains à répondre immédiatement à leurs besoins croissants de l’énergie sans contribuer à émettre du gaz à effet de serre. Son Excellence Cheikh Shakbut bin Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, secrétaire d’État, a déclaré à cet égard : «l’Afrique et les Émirats entretiennent des relations économiques, culturelles, politiques et populaires. D’ailleurs, l’énorme potentiel en Afrique encourage de futures coopérations dans les années à venir. Son Excellence a ajouté : «l’électricité en particulier et l’énergie renouvelable sont unes des clés à libérer ce potentiel mais aussi à soutenir l’économie du continent tout en permettant à des milliers de gens à contribuer dans le développement d’un continent en plein essor.» Shakbut a signalé : «les Émirats avec Etihad 7  renforcent les efforts du développement durable dans un effort conjoint avec les Nations-Unies en Afrique tout en prenant en compte la politique étrangère des Émirats à cet égard. En effet, le programme a pour vocation de faciliter le développement durable en apportant des solutions aux principaux défis empêchant de monter des projets sur les énergies propres à prix raisonnables dans les pays émergents. »
  
Sénégal et Émirats arabes unis, un éminent modèle.
 
Dans l’alignement de ses anciens efforts visant à tisser des bonnes relations économiques avec le continent africain ; début février 2020, les Émirats arabes unis et le Sénégal ont signé jeudi à Abou Dhabi des accords et des protocoles d’accord pour renforcer la coopération dans les domaines du développement et de la modernisation du gouvernement, de l’éducation et de la lutte contre le terrorisme, ainsi que de la coordination technique, militaire et humanitaire. En outre, en tandem (les Émirats arabes unis et le Royaume-Uni) les EAU ont soutenu le projet d’intervention d’urgence au Sénégal d’une valeur de 540 millions de dirhams.
Le partenariat des EAU aux niveaux du financement humanitaire et commercial reflète les bonnes relations de longue date entre les EAU et le Sénégal mais aussi l’Afrique en général; ces relations d’ailleurs remontent au milieu des années 70 et incluent un large spectre économique et de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Délocalisation de l’hôpital Le Dantec : And Gueusseum parle d’une impérieuse nécessité
Next post Barrages League des champions africaine féminine : L’Uspa rate un exploit historique