El Hadj Malick Dramé :  »Nous ne devons plus accepter qu’un imam soit arrêté…  »

L’imam El Hadj Malick Dramé est très remonté contre la justice sénégalaise. Présent à Kaolack pour présenter ses condoléances à la famille du défunt imam Alioune Badara Ndao, le directeur de l’institut Al Ouma a condamné  »l’injustice » qu’a vécue Alioune Badara Ndao.
 
 »Nous rendons d’abord grâce à Dieu et prions pour le repos de l’âme de l’imam Ndao. Nous ne nous offusquons pas de sa mort, mais de l’injustice qu’il a subie. Il a été arrêté, emprisonné, puis relaxé sans aucune indemnisation. C’est ce que nous déplorons », lance l’imam Dramé.
 
 Selon lui, l’affaire imam Ndao doit servir de leçon à tous les musulmans du Sénégal.  »Nous devons nous unir pour que plus jamais un imam ne soit arrêté de manière arbitraire », invite El Hadj Malick Dramé.
 
 
 
Décédé dans la nuit d’hier, l’imam Alioune Badara Ndao a été inhumé ce mardi à Kaolack.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Développement des PME : Plus de 200 entreprises appuyées par le programme TDE
Next post UA, CEDEAO : Le Mali demande la levée de toutes les sanctions