Crise en Irak: 15 manifestants tués par balles

Quinze partisans de Moqtada Sadr ont été tués par balles lundi dans la Zone Verte à Bagdad, théâtre de violences depuis l’annonce par le leader chiite de son « retrait définitif » de la politique, selon un nouveau bilan fourni par des sources médicales à l’AFP.
 
Quelque 350 manifestants ont en outre été blessés — certains par balle, d’autres en respirant du gaz lacrymogène –, dans le chaos qui agitait la Zone Verte, périmètre ultra-sécurisé dans le centre de la capitale irakienne, où se trouvent institutions gouvernementales et ambassades.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Plainte contre Goumbala: Les raisons qui ont poussé Maïmouna N’Dour Faye à saisir la justice
Next post Lyon enrôle une pépite de Dakar Sacré Cœur