Temps de jeu des lions en club : Matar Ba relativise

Le ministère des sports a convié la presse ce mardi 30 août dans ses locaux. Le maître des lieux a dévoilé le programme du séjour du trophée de la coupe du monde au Sénégal. Après son allocution, le ministre s’est prêté à une séance de questions réponses avec les journalistes. Interrogé sur la situation compliquée que vivent de nombreux lions en club, Matar Ba s’est montré rassurant.
 
« Je pense qu’un joueur qui veut performer même s’il y a un retard au niveau de son transfert, il s’entraîne. Il peut ne pas avoir de matchs mais les joueurs savent se prendre en charge », a-t-il dit.
 
Pour illustrer ces propos, le ministre a cité les cas Saliou Ciss et Nampalys Mendy. Ce dernier vivait des jours difficiles avec Leicester cantonné sur le banc de touche mais a réussi une masterclass lors de la dernière coupe d’Afrique en terminant dans l’équipe type de la compétition.
 
« Ecoutez, trop de matchs aussi peut être un handicap. Ils peuvent même être lessivés avant le mondial », a relativisé Matar Ba.
 
Invitant les joueurs à la recherche de nouveaux points de chute à mettre les bouchées double, Matar Ba déclare : « ça, ce n’est plus du navétane, c’est du haut niveau. Un professionnel quelles que soient les situations, il peut s’adapter et se prendre en charge ».
 
Le patron du sport sénégalais a tenu a assuré que les Lions du Sénégal iront à ce mondial avec comme objectif principal : ramener la coupe à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Cambriolages à Kolda : La police démantèle un redoutable gang de voleurs
Next post Arnaque au téléphone : le faux agent d’Orange, les 80 millions et le pistolet