Sur la situation des industries textiles ,Serigne Mboup a bien diagnostiqué les failles en montrant les stratégies et voies pour sa relance (Par Abdou Khadre)

Avec mon engagement consécutif aux fonds propres dont j’avais dégagé cette industrie textile (SOTEXKA )fonctionne  depuis 2010 ,présentement avec un effectif de plus de 200 employés. Au moment ou le Sénégal importe tout et que des entreprises chinoises ou européenne raflent les marchés nous avons des problèmes pour écouler ces produits sur le plan national .Nous exportant ces tissus vers le Mali et le Nigeria .Un jour le DG de cette usine est venu me voir pour participer à un concours organisé par les allemands .Quelle ambition .J’ai fait venir la DER et d’autres structures et agences de l’Etat mais rien n’a été fait ,pas de suivi .Seulement les allemands sont engagés pour nous accompagner .Par rapport au concours des allemands Babacar Mbaye fait partis des trois sélectionnés .Il s’est trouvé un problème juridique ,La SOTEXTKA est une société qui a des dettes .Saisi de cette affaire le tribunal tranche et déclare la vente aux chères .Les agents sont venus me voir .C’est par la que j’ai acheté ladite industrie textile a t-il dit  .Mon nom figure sur DOMITEXKA .Les allemands attendent un acte administratif qui confirme la mise à la disposition du matériel .Les allemands veulent reprendre les choses car il y regorge autant d’emplois d’environ 4400.Meme si mon nom figure cela ne doit pas être une contrainte ou litige car je suis sénégalais .Et mieux le président Macky Sall voyage uniquement pour démarcher des partenaires étrangers .Il faut encourager les industriels au lieu de les inciter à déserter le terrain économique argue t-il .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post De quoi est mort Imam Ndao? Manipulation? Bah diakhaté répond sèverment
Next post Mort d’Elizabeth II: plusieurs compétitions sportives suspendues