Quand Alioune Tine et Madiambal se crêpent encore le « chignon »

Après l’épisode de la rencontre entre le président Emballé et le leader de Pastef Ousmane Sonko, Alioune Tine et Madiambal Diagne « se crêpent encore le chignon ». Cette fois-ci, il est question de la libération des détenus dits « politiques » liés aux manifestations de l’opposition aux législatives. Tout est parti d’un tweet du fondateur de AfricaJom Center demandant la libération de ces derniers.

Répondant à la requête du droit de l’hommiste, le patron du groupe Avenir Communication a considéré qu’ « Alioune Tine devrait donner la liste des prisonniers politiques dont il préconise la libération ». Selon Madiambal Diagne, les citoyens sont en droit de connaître l’identité de « ces détenus politiques pour, au besoin, leur apporter le soutien et l’assistance nécessaire ».

Une réponse qui n’a visiblement pas plu à l’ancien directeur d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

En réalité, Madiambal Diagne a une appréciation plutôt négative de l’appel de Alioune Tine au président Macky Sall. Il perçoit les détenus dits « politiques » comme des « manifestants insurgés » qui avaient pour « mot d’ordre de déloger un chef d’Etat démocratiquement élu ».

Il faut dire que le courant passe de moins en moins entre les deux hommes qui voient leurs divergences se creuser de plus en plus, en tout point de vue!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Décès de l’Imam Alioune Badara Ndao de kaolack
Next post Pluie de distinctions pour les dix meilleurs bacheliers de Tambacounda