Présidentielle au Kenya : vives tensions après l’annonce des résultats

Des manifestations, parfois violentes et dispersées par des gaz lacrymogènes, ont éclaté lundi dans des points localisés du Kenya après l’annonce en fin d’après-midi de la victoire du vice-président sortant William Ruto à l’élection présidentielle du 9 août.

Des manifestations, parfois violentes et dispersées par des gaz lacrymogènes, ont éclaté lundi dans des points localisés du Kenya après l’annonce en fin d’après-midi de la victoire du vice-président sortant William Ruto à l’élection présidentielle du 9 août.

A 55 ans, William Ruto a été élu dès le premier tour avec 50,49% des voix contre 48,85% pour Raila Odinga, figure historique de l’opposition soutenue cette année par le pouvoir dans ce scrutin à forts enjeux pour la locomotive économique d’Afrique de l’Est.

Alors que le pays était resté jusqu’ici calme malgré l’interminable attente des résultats, l’ambiance s’est tendue lundi et la police a été massivement déployée dans certaines zones de ce pays secoué dans le passé par des contestations et violences post-électorales parfois meurtrières.

Des manifestations ont ainsi éclaté dans plusieurs quartiers populaires de la capitale Nairobi, comme Mathare, Kayole et Kibera. Des pneus ont été enflammés pour bloquer des rues dans ce bidonville et bastion d’Odinga, où des jeunes lançaient des pierres pendant que d’autres soufflaient dans des vuvuzelas et des sifflets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Dettes de l’AIBD : les chiffres que Doudou Kâ n’a pas dévoilés
Next post Ralliement à Benno : Pape Diop raconte les deux coups de fil de Macky Sall