Décès de Woré Gana Seck : Une sentinelle de l’environnement s’est couchée.

Après deux décennies de combat au service de l’environnement, Woré Gana Seck, membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese), a tiré sa révérence. Bargny et le Sénégal se souviennent d’une militante engagée et véritable icône de la défense du développement durable.

Alioune Badara NDIAYE – L’environnement et le développement durable perdent une ambassadrice de premier plan. Woré Gana Seck, présidente de la Commission de l’environnement du Conseil économique, social et environnemental (Cese) et directrice de Green Sénégal, s’est éteinte ce mardi. «J’ai appris avec tristesse le décès de Woré Gana Seck, responsable de Green Sénégal et présidente de la Commission de l’environnement du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Je rends hommage à une femme engagée», a réagi le Président Macky Sall sur Twitter. Woré Gana, c’est en effet une vie tout entière consacrée à l’environne­ment. «L’en­viron­nement, ce sont toutes les questions liées au cadre de vie, à l’économie et aux ressources naturelles de manière générale. Ce n’est pas parce que nous sommes des pays pauvres que nous avons une excuse pour négliger les questions environnementales», disait-elle dans une récente déclaration. Woré Gana a été parmi les premiers à s’engager dans cette cause. Green Sénégal, elle l’a créée en 2000 et depuis lors, elle s’active dans des combats comme la préservation de l’environnement, la gestion adéquate du littoral, la préservation des ressources halieutiques… Le développement durable, pour faire court. Entre opérations de sensibilisation auprès des communautés affectées, notamment par l’érosion côtière, et plaidoyers en direction des décideurs, la native de Bargny a contribué, un tant soit peu, à la prise de conscience des communautés et à l’atténuation des problèmes dans certaines zones du littoral. La digue de protection de Thiawlène (Rufisque-Est), la digue anti-sel de Joal ainsi que les brise-lames à Saly ont été autant de réponses, aux agressions sur le littoral, apportées par l’activiste de Green Sénégal. Dans son Bargny natal, commune fortement éprouvée au niveau environnemental, les témoignages sur Woré Gana sont à la hauteur de son engagement pour la commune. «Bargny perd une de ses brillantes filles, défenseure intrépide de l’environnement. Que de fois le nom de Bargny a retenti dans les grandes rencontres internationales pour attirer l’attention des décideurs sur ses problèmes environnementaux. Dans un style dont vous seule aviez le secret, vous saviez inscrire les préoccupations de votre ville natale au cœur des débats», a relevé Coura Diouf, directrice du Programme de promotion des jeunes (Ppj). «Nous retiendrons de vous votre combat pour l’amélioration des conditions de vie des femmes, votre amour pour Bargny dont la plus belle déclaration d’amour faite à cette commune est votre participation aux élections locales malgré une santé fragile», a poursuivi Mme Diouf, ayant partagé le dernier Conseil municipal avec la défunte. Adjointe au maire dans ce Conseil municipal, Woré Ngana Seck s’était encore positionnée pour diriger la commune lors des Locales de janvier 2022, sans parvenir à son objectif. A son actif, deux candidatures pour la mairie de sa localité et une autre pour intégrer l’As­semblée nationale en 2017. «Au Cese, on ne donne que des conseils, on écrit des textes, des documents, mais on ne fait pas les lois. Donc, il est important d’être là-bas (à l’Assemblée nationale) pour discuter avec les autres députés environnementalistes (…) Il nous faudra trouver des lois qui protégeraient les zones cô­tières», déclinait-elle en 2017 à ce propos, dans la rubrique «Moi député» du journal Le Quotidien.
Bargny, orpheline à jamais de sa Lionne, lui a rendu hommage et l’a accompagnée à sa dernière demeure ce mercredi, au cimetière de Ndaldaly. «La directrice de l’Ong Green Sénégal, Mme Voré Gana Seck, a été rappelée à Dieu ce mardi 30 août 2022, des suites d’une courte maladie. Native de Bargny, la militante de l’écologie s’est toujours investie pour la cause environnementale (…) Elle s’est toujours engagée pour la préservation de l’écosystème. La présidente du mouvement Naatal Senegaal a affiché sa solidarité agissante à l’endroit de sa commune, à travers l’octroi récemment d’un don en matériel de nettoiement», a dressé en hommage la commune de Bargny sur sa page Facebook.
Paix eternelle à son âme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post « Le décret n°2022-1572, nommant Maître AWA DIEYE, membre du Conseil Constitutionnel est illégal »
Next post Maty 3 Pommes : ‘’Mon combat de l’heure, c’est la tenue du procès Adji Sarr/Sonko »