Contre les divorces : Marius Sambou prescrit les armes de séduction massive

L’auteur Marius Sambou, dans deux de ses œuvres, ‘’ Un parfum d’homme dans la maison’’ et ‘’ Les assassins de ta vie couple’’, jette un regard sans complaisance sur les causes de la fréquence des divorces. Sa radioscopie révèle l’abandon par les hommes des armes de séduction utilisées pour conquérir  leur conjointe, la négligence de la vie sexuelle, l’infidélité…


C’est un secret de Polichinelle. La fréquence des divorces a pris des tournures inquiétantes. Beaucoup de couples ne fêtent pas leur cinquième anniversaire si l’on se fie à la sociologue Fatou Bintou Dial de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Contrairement à la sociologue, Marius Sambou, dans son livre ‘’Un parfum d’homme dans la maison’’, partage des astuces pour prévenir les ruptures totales des unions censées être pour la vie.

Dans ses deux manuels, ‘’Un parfum d’homme dans la maison’’, et ‘’Les assassins de ta vie de couple’’, le blogueur prodigue des conseils. Il affirme que l’homme est le  premier responsable du bonheur, du succès  et de la réussite d’une vie de couple. Dans ‘’Un parfum d’homme dans la maison’’, il dévoile les artifices à utiliser par les hommes pour marquer leurs épouses.

‘’Il est vrai que deux personnes forment un couple. Mais les hommes sont les meneurs. Ils sont les premiers responsables. C’est eux qui, en général, séduisent, font les premier pas pour draguer. Et, ils sont aussi le chef de famille’’, avance le marié et père de famille résidant présentement à Ziguinchor avec son épouse qui est enseignante à Sédhiou. Le secret de la longévité d’un couple réside dans la capacité à pomponner sa femme.

‘’Je dis aux hommes, que nous savons tous que les femmes sont émotives. Quelle que soit la femme que  vous puissiez avoir, si vous vous  la traitez avec douceur et tendresse, elle mange dans votre main, elle se sentira mieux. Aucune femme ne résiste à la douceur‘’, dit-il.

              Pas d’excuse pour les hommes

Marius Sambou pense que les hommes n’ont pas d’excuse. L’argument selon lequel, ils ne peuvent pas être doux ne tient pas.   ‘’Lorsque nous charmons  les femmes, nous montrons comment nous savons être gentils et doux. Mais pourquoi une fois le mariage scellé, on ne peut pas continuer sur la même lancée. Au cours du cheminement, on doit toujours être aimable, serviable. Et on parle avec douceur’’, a expliqué  l’auteur.  Il se pose des questions pour expliquer l’effritement de l’amour au fil du temps. La douceur n’est-elle pas perçue comme une faiblesse ? A cette question, Marius Sambou répond : ‘’la douceur est-elle facile à pratiquer ? C’est plutôt difficile, car nous butons sans cesse devant des situations qui nous appellent à l’énervement. Donc, s’il est difficile d’être doux, cela prouve que la douceur, c’est pour les hommes avec un mental fort. C’est une qualité de force et non une marque de faiblesse’’.

    L’erreur de la négligence de la vie sexuelle 

Dans ‘’Les assassins de ta vie de couple’’,  l’auteur pénètre dans l’intimité du couple pour aborder un autre point qui est souvent la pomme de discorde : la sexualité.

A ce sujet, Marius Sambou conseille aux hommes de se montrer moins égoïstes dans leur sexualité avec leur femme. ‘’Quand l’expérience sexuelle est bâclée ou précipitée, les femmes ne sont pas pressées de revivre un tel fait. Ce qui les amène à retarder au maximum la relation sexuelle avec leur homme’’, a-t-il expliqué.

Marius Sambou accorde du poids à la satisfaction sexuelle de la femme qui est à ses yeux est un facteur de stabilité.  ‘’Je dis aussi aux hommes que leur impatience se comprend. Car il n’est pas facile de se retenir quand (…). L’idée même de faire durer les préliminaires est une torture. Mais, le sacrifice en vaut la peine. Vous aurez une femme satisfaite, heureuse et épanouie, source de paix et de fidélité dans votre couple’’, a-t-il poursuivi.

           ‘’Les assassins de ta vie de couple’’

Un couple est fait pour durer à vie. Le plus souvent, chaque individu pense au début des relations que celles-ci vont résister au temps. Mais tout ne se passe pas comme prévu. D’autres facteurs viennent empoisonner les relations.   Estimant que la vie de couple est une entreprise familiale, Marius Sambou décrit les éléments qui contrarient cet idéal en ces termes : ‘’Les assassins de ta vie de couple’’. ‘’Les gens sont prêts à fournir des efforts monstres pour que leur entreprise ne sombre pas, mais  déploient  très peu d’efforts pour protéger leur couple. Parce qu’ils se disent que pour trouver une autre personne avec qui partager leur vie, c’est facile, mais ça l’est moins pour mettre en place une affaire’’, a-t-il remarqué.  L’auteur met en garde les mariés (l’homme et la femme) contre, l’infidélité conjugale, la violence, la vengeance, la rancune, l’excès de jalousie, l’égoïsme, et l’influence extérieure. ‘’Un assassin, c’est une personne qui ôte la vie, qui enlève la vie à une autre personne. Le mariage est une vie. La preuve, lorsque vous vous mariez, on  dit que vous avez commencé une nouvelle vie. En plus, on parle de vie de couple’’, a soutenu Marius Sambou. Pour lui, comme toute vie, un couple a besoin d’être protégé contre ‘’les assassins de la vie de couple’’.

Marius exhorte les conjoints à cultiver la fidélité tout au long de leur vie. Surtout que la rupture de confiance peut provoquer des effets inattendus. ‘’Pourquoi briser ainsi le cœur de la personne qui vous a fait confiance? Cette personne qui a dit non à tant d’autres prétendants pour vous dire oui’’, interroge-t-il.

Marius Sambou estime également que la rancune peut être fatale à un couple.  ‘’Les personnes rancunières sont les plus exposées à des crises cardiaques. Car leur cœur est constamment en vibrations négatives à chaque fois qu’elles voient les personnes qui les ont offensées », dit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Sénégal : cinq chiffres clés sur le tabac
Next post Assemblée nationale : «Choisir Pape Diop comme président serait une grosse erreur» (cadre de l’APR)