Assemblée nationale : deux arguments qui fragilisent Mimi Touré

L’ancienne Première ministre Mimi Touré conteste le choix du Président Macky Sall de faire de Amadou Mame Diop le candidat de Benno Bokk Yakaar pour le poste de président de l’Assemblée nationale. Un choix finalement gagnant.

Pour Mimi Touré ce choix est subjectif, uniquement fondé sur le fait que le successeur de Moustapha Niasse est un proche de la famille présidentielle.

Le député Benno Adji Mbergane Kanouté n’est pas de cet avis. Dans un entretien avec Source A, elle estime que Amadou Mame Diop a le profil de l’emploi. Elle voit en lui «un homme dont le parcours exceptionnel est reconnu par ses pairs (et) qui a la légitimité politique pour avoir été élu maire de Richard-Toll en 2014 et réélu en 2022».

En plus, souligne Adji Mbergane Kanouté, «Amadou Mame Diop a trois mandats parlementaires, il est élu en 2012, 2017 et 2022».

La député Benno martèle : «Il a le profil, l’expérience et la légitimité politique. Au-delà, c’est un homme courtois, serein et il fait l’unanimité.»

Toutefois, rappelle Adji Mbergane Kanouté, Benno avait donné carte blanche à Macky Sall pour le choix de son candidat pour le perchoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Soldats ivoiriens détenus au Mali : Ouattara tape du poing sur la table
Next post Sortie contre un député de YAW : Madiambal Diagne subit des critiques et fait son mea culpa