Affaire Adji Sarr –Sonko à la Cour Européenne : Un juriste clôt le débat…

Depuis que Ousmane Sonko a déclaré sa candidature pour les présidentielles de 2024, l’affaire qui l’oppose à la masseuse Adji Sarr refait surface. Les partisans de Adji Sarr – jeune femme, qui on le rappelle, accuse Ousmane Sonko de viols multiples – ont manifesté leur volonté de porter l’affaire à l’international, notamment auprès de la Cour européenne des Droits de l’homme.  
 
Cette initiative a-t-elle une chance d’aboutir ? « Ce dossier sera déclaré irrecevable du fait de la non applicabilité de la convention internationale signée entre le Sénégal et la Belgique sur ce cas d’espèce”, répond le Pr Iba Barry Camara.
 
“Le Sénégal n’a pas signé de convention avec la Belgique pour juger ses citoyens sur des affaires sénégalaises. Ousmane Sonko ne peut pas être jugé à Bruxelles, c’est impossible ! », détaille-t-il. 
 
De manière plus explicite, il soutient que la compétence internationale de Bruxelles,évoquée par les soutiens de l’accusatrice du leader des patriotes, ne s’applique qu’en cas de génocide, d’actes de tortures et de barbares entre autres.
 
L’expert en droit pénal est formel : « Ces gens ne comprennent rien sur les compétences de cette institution. Le dossier sera déclaré irrecevable. Ils cherchent le buzz. La convention que notre pays a signée avec la Belgique ne prend pas en compte ce cas d’espèce ! » .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Conflit Rts-Emedia sur les droits tv : El Hadj Ndiaye de la 2stv s’en mêle !
Next post «Votre satisfaction, notre priorité» : une mafia du sexe démantelée à la Cité Mixta