Wakhinane-Nimzatt : du nouveau dans l’affaire de «l’agresseur» battu à mort

Deux agresseurs présumés ont passé un sale quart d’heure le weekend dernier à Wakhinane-Nimzatt. L’un d’entre eux, Doudou Diop, a perdu la vie et l’autre est gravement blessé.

L’un de leurs bourreaux présumés a été arrêté. D’après Libération, il s’agit d’un vigile du marché de Wakhinane-Nimzatt. Il a été placé en garde à vue.

Le journal renseigne que le mis en cause aurait pris part à l’expédition punitive en désignant quatre jeunes comme des agresseurs. Les deux ont pris la poudre d’escampette tandis que les autres, considérant qu’ils n’avaient rien à se reprocher, n’ont pas bougé. Ils ont subi la furie de la foule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Affaire Pogba: la folle révélation sur Kanté
Next post Violences sexuelles en temps de conflit : 274 millions de femmes victimes enregistrées en 2022