Viol présumé : ce qui intrigue Me Ndèye Fatou Touré, l’avocate qui traque Sitor Ndour

Me Ndèye Fatou Touré est l’avocate de A. Thiaw, la fille qui accuse Sitor Ndour de viol. Elle se dit surprise par «l’extrême diligence avec laquelle» l’affaire est en train d’être traitée. Seneweb reproduit in extenso sa déclaration parue ce jeudi dans les colonnes de Les Echos.

«Je suis particulièrement mobilisée avec ma cliente sur ce qui va se passer. Nous suivons minute par minute. Je suis ce dossier à cause de l’extrême diligence avec laquelle les autorités judiciaires l’ont traité, dans la phase judiciaire aussi bien que dans la phase d’enquête d’ailleurs.

«On a constaté que dans la phase d’enquête, il y avait des problèmes parce qu’il (Sitor Ndour) n’a jamais été inquiété et il n’a jamais été privé de liberté. On l’a déféré et en 24 heures, au moment où tout le Sénégal comptait les voies électorales, il y a eu le réquisitoire.

«Le dossier a été traité entre mercredi et jeudi, ce qui est chose rare. Que le parquet ait le temps de le confier à un substitut du procureur qui a eu le temps de s’enfermer dans son bureau et de sortir un réquisitoire, en moins de 24 heures, à un moment où tous les magistrats du Sénégal étaient mobilisés à compter les voix, il y a de quoi être vigilant. On avait fermé le tribunal et la commission (de recensement des votes) était à pied d’œuvre.

«Ensuite, il a été placé sous mandat de dépôt le lendemain de son déférement et avant le 4 septembre, on a lancé les convocations. Je suis avocate depuis 37 ans, pour la phase criminelle- l’association des femmes juristes s’est battue pour ça-, on n’a pas encore vu de dossier de viol, ici à Dakar, traité de manière aussi diligente, c’est-à-dire après un seul mois de détention.
«C’est pourquoi, j’ai un gyrophare sur la justice à cette étape précise de l’instruction. Parce que je me rends compte qu’il y a une diligence extrême. Ce qui, normalement, devrait me réjouir en tant qu’actrice judiciaire et défenseur des droits des personnes. Je fais preuve d’une grande vigilance avec ma cliente.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Terrain de l’UCAD attribué à Sertem : Bougane Gueye sonne la révolte
Next post Sicap Foire : un célèbre journaliste conduit un commissaire de police au tribunal