Viol de Courbevoie : Macron demande un «temps d’échanges» dans les écoles sur le racisme et l’antisémitisme

Le président Emmanuel Macron demande un « temps d’échanges » dans les écoles sur le racisme et l’antisémitisme, suite au viol d’une jeune fille de 12 ans à Courbevoie mardi.
 
Le président Emmanuel Macron a demandé, mercredi au cours du Conseil des ministres, qu' »un temps d’échanges » soit organisé dans les prochains jours dans les écoles sur le racisme et l’antisémitisme à la suite du viol à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine d’une jeune fille juive. Le chef de l’Etat a eu des « paroles solennelles et graves sur le fléau de l’antisémitisme » au cours du Conseil des ministres, a indiqué son entourage. En souhaitant ces discussions, il veut faire en sorte que « les discours de haine porteurs de lourdes conséquences » ne s' »infiltrent pas » dans les établissements scolaires, a-t-on ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post France: qu’est-ce que le droit du sol, dans le viseur de l’extrême droite ?
Next post LIGUE DES NATIONS : LA VILLE DE BRUXELLES REFUSE D’ORGANISER LE MATCH ENTRE LA BELGIQUE ET ISRAËL EN SEPTEMBRE