USA/Wisconsin: Jacob Blake « se bat pour sa vie », dit sa famille

USA/Wisconsin: Jacob Blake « se bat pour sa vie », dit sa famille

Spread the love

Jacob Blake, l’homme noir sur lequel des officiers de police de Kenosha (Wisconsin) ont tiré dans le dos, est paralysé et « se bat pour sa vie », ont déclaré mardi sa famille et ses avocats, alors que les autorités de la ville située sur une rive du lac Michigan se préparaient à une nouvelle nuit de troubles.

Le gouverneur du Wisconsin, Tony Evers, a déclaré l’état d’urgence et indiqué qu’il allait déployer des membres supplémentaires de la Garde nationale pour ramener l’ordre dans la ville, tandis que la mère de Jacob Blake a publiquement appelé au calme.

Jacob Blake, 29 ans, père de six enfants, a été atteint par une série de coups de feu tirés dimanche par des officiers de police qui, pistolets en mains, ont suivi Blake alors que celui-ci leur tournait le dos et ouvrait la portière du côté conducteur de sa voiture.

Trois de ses jeunes fils, âgés de 3, 5 et 8 ans, ont assisté à la scène, selon l’avocat des droits civiques Ben Crump, qui représente la famille Blake.

Blake, qui s’était interposé pour tenter de stopper une bagarre entre deux femmes, a été atteint par quatre des sept coups de feu tirés contre lui, tous par un seul policier, et « rien n’indiquait qu’il était armé », a déclaré Crump mardi dans un entretien à la chaîne ABC News.

La police n’a pas expliqué les motifs de la fusillade.

Au cours d’une conférence de presse, les parents de Jacob Blake ont exprimé leur détresse à propos de la fusillade, tout en déplorant deux nuits de pillages, actes de vandalisme et incendies qui ont éclipsé les manifestations pacifiques.

« Ils ont tiré sur mon fils sept fois. Sept fois ! Comme s’il ne comptait pas », a déclaré le père de Jacob Blake d’une voix tremblante. « Mon fils compte. Il est un être humain et il compte », a-t-il ajouté.

Julia Jackson, la mère de Jacob Blake, a déclaré que celui-ci « se battait pour sa vie ». Elle a toutefois appelé à l’unité, déclarant qu’elle priait pour les officiers de police et qu’elle était déçue par les dégâts causés à Kenosha, ville d’environ 100.000 habitants située au sud de Milwaukee.

« Cela ne reflète ni mon fils ni ma famille », a-t-elle dit. « Si Jacob savait ce qu’il se passait, cette violence et cette destruction, il serait très mécontent ».

Les avocats de la famille Blake ont déclaré que Jacob Blake était paralysé des membres inférieurs – possiblement de manière définitive – et que son estomac, ses reins et son foie avaient été endommagés.

« Il va falloir un miracle pour que Jacob Blake Jr marche à nouveau », a déclaré Crump, indiquant que la famille avait l’intention d’engager une procédure judiciaire pour que « les fautifs soient tenus pour responsables ».

Un représentant du mouvement Black Lives Matter d’une ville voisine, Lake County dans l’Illinois, a demandé que les policiers impliqués dans la fusillade – placés en congé administratif – soient licenciés et poursuivis en justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.