Une veuve du chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, condamnée à mort

Un tribunal irakien a condamné à mort une épouse du chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, accusée d’avoir enlevé des femmes yézidies, a annoncé mercredi le pouvoir judiciaire.

 
L’épouse du polygame Baghdadi a été ramenée en Irak après avoir été détenue en Turquie, ont indiqué à l’AFP des sources judiciaires sous couvert d’anonymat.
 
« Le tribunal pénal de Karkh (ouest de Bagdad) a condamné à mort l’épouse du terroriste Abou Bakr al-Baghdadi pour le crime de collaboration avec le groupe terroriste Daech (acronyme arabe de l’EI) et la détention de femmes yézidies dans sa maison », a déclaré le Conseil judiciaire suprême sur son site internet.
 
L’épouse de Baghdadi a détenu les Yézidies qui « ont ensuite été kidnappées » par les jihadistes de l’EI à Sinjar, dans le nord de l’Irak, selon la même source.
 
Une source judiciaire l’a identifiée comme étant Asma Mohammed.
 
Washington a annoncé en octobre 2019 que les troupes américaines avaient tué Baghdadi lors d’une opération dans le nord-ouest de la Syrie, cinq ans après qu’il ait proclamé un « califat » sur de vastes étendues de Syrie et d’Irak voisin.
 
Lors de leur avancée éclair dans le nord de l’Irak en 2014, les jihadistes de l’EI s’en sont pris à la minorité non musulmane des Yézidis, tuant systématiquement des milliers d’hommes et réduisant les femmes en esclavage sexuel.
 
Depuis plusieurs années, les tribunaux irakiens ont prononcé des centaines de condamnations à mort ainsi que des peines de prison à vie en vertu du code pénal pour appartenance à « un groupe terroriste ».
 
Parmi les personnes condamnées en Irak figuraient plus de 500 hommes et femmes étrangers reconnus coupables d’avoir rejoint l’EI.
 
L’Irak a annoncé en février avoir obtenu « le rapatriement de la famille » de Baghdadi, une source judiciaire précisant à l’AFP que l’épouse de Baghdadi, « détenue en Turquie », avait été rapatriée avec ses enfants.
 
Cette annonce a coïncidé avec la diffusion d’une interview de « l’épouse de Baghdadi » par la chaîne de télévision panarabe saoudienne Al Arabiya. Elle a été nommée Asma Mohammed.
 
En novembre 2019, la Turquie a dit avoir arrêté en juin 2018 l’épouse de Baghdadi, que les médias turcs ont identifiée comme étant Asma Fawzi Mohammed al-Qubaysi.
 
Des forces soutenues par les Etats-Unis ont vaincu l’EI en Irak en 2017 et en Syrie deux ans plus tard. Mais des cellules continuent d’attaquer des civils et les forces de sécurité dans les deux pays.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post « Corrompu, incompétent »: Trump éreinte Joe Biden lors d’un meeting
Next post Cédéao : le président sénégalais Bassirou Diomaye désigné facilitateur dans les discussions avec l’AES