Tunisie: le gouvernement Mechichi validé par les députés

Tunisie: le gouvernement Mechichi validé par les députés

Spread the love

Hichem Mechichi, désigné fin juillet chef du gouvernement pour succéder à Elyes Fakhfakh, a recueilli 134 voix sur les 217 députés. L’Assemblée des représentants du peuple a débattu toute la journée de l’équipe de technocrates appelée à gérer le pays.

Finie la logique des partis. L’énarque de 46 ans, soutenu par le président, a présenté selon ses mots « une équipe de compétences, sans attaches politiques ». Au risque de ne pas séduire les partis en place.

Dans son discours devant le Parlement, il a fait du redressement des finances publiques sa priorité, avec l’amélioration de la situation économique et sociale.

Lourde tâche dans un pays à l’économie en berne, où le chômage atteint 18%. La possibilité par le chef de l’État de dissoudre l’Assemblée en cas du refus de la confiance aura certainement aidé des députés à choisir de préserver leurs sièges.

La veille du scrutin, Ennahdha et Qalb Tounes ont annoncé soutenir le gouvernement Mechichi qui devait rassembler 109 voix pour franchir cette étape parlementaire. Les deux premières forces politique de l’hémicycle, avec plus de 80 élus, espèrent avoir trouvé dans le nouveau locataire de la Kasbah un interlocuteur plus à l’écoute que le président Kaïs Saied.

La nouvelle équipe va très vite entrer en fonction mais son assise parlementaire reste fragile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.