Thiès (Mbour 4 et environs) : Les robinets à l’arrêt depuis le 26 juin, les populations assoiffées, n’en peuvent plus

Ils ne savent plus à quel saint se vouer. Les habitants de plusieurs quartiers Sud de la commune ouest de Thiès (Mbour 4, Fahu, Keur Massamba Gueye et environs vivent le calvaire depuis bientôt un mois et demi.
Pas une seule goutte d’eau ne coule du robinet. Pourtant, Sen Eau, interpellée le mois dernier, avait fait état de travaux pour justifier l’arrêt de l’approvisionnement de ces quartiers dont la plupart jonchent la route de Mbour. Lesquels travaux devraient prendre fin le vendredi 8 juillet dernier, veille de la Tabaski selon la direction de Sen’Eau à Thiès, jointe par Seneweb.
Trois semaines après, la situation reste inchangée. L’eau n’est toujours pas rétablie; les populations continuent à s’approvisionner chez les charretiers à raison de 700 francs le fût, pour deux ou trois livraisons par jour. Un calvaire que que ces usagers de l’eau avaient décriée dans une sortie il y a un mois déjà. 
 » L’eau des charretiers n’est pas toujours propre à la consommation, en plus ça coûte très cher et souvent elle provoque la diarrhée chez les enfants qui la consomment. Comment concevoir que des familles ne disposent pas d’eau pendant près de deux mois? C’est inadmissible!, fulmine une ménagère au bord de la colère. » 
Un comité en gestation promet de se faire entendre si la situation n’est pas rétablie dans les prochaines heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Cheikh Anta Diop avait prédit l’arrivée du Président Abdoulaye Wade au pouvoir et la fin tragique de son successeur Macky Sall. Ki est ce que niit la
Next post Mali: l’Etat annonce un accord pour intégrer 26.000 ex-rebelles dans l’armée