Terrain de l’UCAD attribué à Sertem : Bougane Gueye sonne la révolte

 Après l’affaire de vente d’une partie de l’hôpital Le Dantec, une autre affaire de terre vient « incriminer » l’Etat du Sénégal. 
 
En effet le collectif Noo lank vient alerter l’opinion sur la vente d’un terrain nu d’une contenance superficielle de 8600 M2 sis à Mermoz dans l’ Ecole supérieure d’économie appliquée (ESEA ex ENEA), vient d’être  mis à la disposition d’une  société dénommée « Sertem Properties ». 
 
Il s’agit d’une location du « domaine foncier universitaire » pour un bail de 50 ans moyennant un loyer annuel de 5 160 000 FCFA. 
 
D’après les informations données par le leader politique Bougane Gueye Dany, ce domaine est attribué à un certain Léopold Nom, propriétaire de la  société Sertem Properties.
 
Il interpelle  le SAES, car selon lui, « si rien n’est fait, une bonne partie des 2700 hectares de l’université Cheikh Anta Diop risque  de passer à la trappe avec ces prédateurs fonciers ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post UA, CEDEAO : Le Mali demande la levée de toutes les sanctions
Next post Viol présumé : ce qui intrigue Me Ndèye Fatou Touré, l’avocate qui traque Sitor Ndour