Tchad : célébration de l’indépendance, des journalistes de la presse privé humiliés

Le Patronat de la Presse privée du Tchad, par un communiqué, dénonce le comportement humiliant et dégradant qu’ont subi plusieurs journalistes et reporters d’images à la Place de la Nation.

Quelques journalistes des médias privés dépêchés ce 11 août 2022, pour couvrir défilé militaire de la traditionnelle fête de l’indépendance du Tchad ont été confrontés aux éléments de la sécurité.

« Au motif de ne pas disposer de badges fournis par la DGCOM de la présidence, ils ont été éconduits de manière brutale et non élégante par les éléments de la garde présidentielle au profit des photographes commerçants. », déplore le Patronat de la Presse privée du Tchad.

Tchad : 11 août 2022, message de Mahamat Idriss Deby Itno

Le Patronat estime que c’est un comportement d’un autre âge de la part des éléments de la garde présidentielle et de la presse présidentielle. Il interpelle le Président du Conseil militaire de transition et son service de presse à accorder de la considération, du respect et de la protection aux journalistes lors des activités officielles.

Enfin, le Patronat de la Presse Privée du Tchad se réserve le droit de retirer ses membres de toutes les activités présidentielles dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Affaire des 49 militaires arrêtés au Mali -Boga Sako : “Régler diplomatiquement sans que cela n’entrave la bonne collaboration qu’il y a entre nos deux pays”
Next post L’Afrique centrale cherche son unité autour d’une monnaie unique