Sujet à des troubles mentaux, il dérobe le pistolet de son père et tire sur…

Spread the love
Emprisonné depuis 2 ans avant de bénéficier d’une liberté provisoire, Kemel Hage Ali a été jugé, hier, devant la Chambre criminelle de Dakar.

D’après Les Échos, dans la nuit du 13 au 14 août 2017, Kemel Hage Ali était sorti prendre de l’air.

Mais, il a atterri au restaurant de son père où il a subtilisé le pistolet de ce dernier.

Ressorti du restaurant, il tire à trois reprises sur un vigile, Ibrahima Mballo, qu’il a rencontré malencontreusement.

Interpellé, il a confié qu’il n’était pas lucide au moment de son acte.

Le juge a requis son acquittement au regard de son dossier médical qui prouve qu’il est sujet à des troubles mentaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.