Sonko à Sédhiou :  » La coalition au pouvoir est finie, morte, refoulée… »

Si le phénomène Sonko n’est pas un effet de mode ou ne relève pas de la curiosité, la coalition Bby, sa principale rivale dans la région, a du fil à retordre pour gagner les prochaines législatives. Son meeting de Sédhiou, tenu précisément à la place de l’indépendance, a bouché les artères principales et secondaires de la ville le temps des prises de parole.
 
Le leader de Pastef, ayant constaté la mobilisation jamais égalée et connue à Sédhiou, a déclaré au nom de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) et dès ses premiers propos en manding, que BBY « abanta, a Fata a siyata » pour dire que la coalition au pouvoir est finie, est morte est refoulée.
Listant toutes les localités qui ont tourné le dos à Macky Sall/selon lui, Ousmane Sonko a énuméré la région de Ziguinchor, de Dakar, de Thiès, de Diourbel et y a ajouté celle de Sédhiou qui vient de choisir, dit-il, le changement.
Pourquoi Sédhiou votait toujours le pouvoir or le pouvoir ne fait rien pour Sedhiou? a-t-il demandé aux nombreux militants qui lui ont rétorqué que cela relève désormais du passé.
 »Arrêtez de voter pour les criminels financiers et fonciers qui s’enrichissent sur le dos des populations et choisissez des députés à l’image de ceux de la coalition YAW qui ont toujours défendu les intérêts de ces dernières  », lance-t-il. Dans les coulisses, d’aucuns disaient que  »ce garçon a été béni par Dieu ». D’autres soutenaient que  »seule la mort peut lui barrer la route vers le palais » pendant que certains, appréciant la mobilisation, ont dit  » ce diola a carbonisé la ville  ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Décès de François Mancabou : la famille de la victime remporte une importante victoire
Next post Mbaye Diagne : «Pirlo est venu me réclamer à Galatasaray»