Session budgétaire : Les parlementaires listent les doléances

Le projet de budget 2023 du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur arrêté à 72 milliards de FCFA a été adoptée ce mercredi à l’hémicycle. Il est réparti sur quatre programmes avec un programme 1 concernant le pilotage, gestion et la coordination administrative, un deuxième programme sur la coopération bilatérale et multilatérale, un troisième programme sur la promotion de la diplomatie économique et un quatrième programme sur la gestion des affaires étrangères et la promotion des Sénégalais de l’extérieur.
 
Les députés ont interpellé la Ministre sur les coûts annuels de location des résidences des représentations diplomatiques et consulaires dans le monde. Ils ont décrié les lourdeurs administratives et les longs délais d’attente pour l’acquisition ou le renouvellement des documents administratifs comme le passeport et la légalisation des actes d’état civil.
 
Les difficultés d’obtention de visas rencontrées par les Sénégalais, les cas de violences, d’assassinats et de poursuites judiciaires en l’encontre des Sénégalais de la diaspora ont aussi été mis en exergue par les parlementaires.
 
Dans le même sens,les députés ont déploré l’insuffisance des fonds d’appui aux Sénégalais de l’extérieur. Ils ont aussi attiré l’attention de la Ministre sur les difficiles conditions de voyage en Afrique de l’Ouest liées aux tracasseries routières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Déclaration Adji-Sarr : « Ousmane Sonko, tu es un mari irresponsable…wiri wiri daniou dadié »
Next post Session budgétaire : Aïssata Tall Sall recadre Guy Marius Sagna