Serigne Mansour Sy Djamil menacé de mort

L’eau et l’assainissement ne sont pas les seules préoccupations des organisateurs du Gamou de Tivaouane. La sécurité reste également une de leurs priorités. La question a été évoquée ce mercredi lors d’une réunion préparatoire de l’événement, tenue au ministère de l’Intérieur. Au cours de la rencontre, Serigne Mansour Sy Djamil a révélé être depuis un certain temps victime de menaces de mort. D’où son appel au ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, pour un renforcement de la sécurité durant le Gamou. Ce dernier «a promis de prendre cela en compte», selon la RFM, qui a donné l’information ce vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Dissolution de Pastef : Ousmane Sonko contre-attaque
Next post Papa Ngor Thiao, nouveau Directeur de la Coopération décentralisée, installé dans ses fonctions