Sénégalais tué en Allemagne : les trois exigences des parents et proches de Lamine Dramé

Une marche a été organisée dimanche dernier à Ndiaffate, localité d’origine de la victime, pour protester contre la mort de Mamadou Lamine Dramé, le jeune Sénégalais (16 ans) abattu par la police allemande à Dortmund. Les marcheurs portaient des pancartes où on pouvait lire, notamment, «Justice pour Mouhamed».

D’après Libération, qui a couvert la manifestation, les marcheurs ont trois exigences principales. Ils demandent une implication des pouvoirs publics. «Nous voulons que l’Etat s’imprègne davantage de cette affaire pour que justice soit rendue à notre frère et que la personne qui l’a tué soit punie à la hauteur de sa forfaiture», a déclaré Assane Sarr, le porte-parole des manifestants.

Ensuite, ces derniers invitent les organisations de défense des droits de l’homme et les défenseurs des droits de l’enfant, notamment, à œuvrer pour que les circonstances de la mort de Mamadou Lamine Dramé soient élucidées. Ils disent ne pas comprendre que onze policiers ne puissent pas maîtriser un garçon de 16 ans, au point de le descendre avec une mitraillette.

Toutefois, les populations de Ndiaffate demandent le rapatriement du corps de la victime. «Nous exhortons le gouvernement à rapatrier le corps pour faire ses funérailles comme il se doit, car il était un bon musulman», plaide Mamadou Diawara, un des initiateurs de la manfestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Afrique du Sud : Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison
Next post Election HCCT : ces grandes coalitions ont boycotté le scrutin