Sénégal zéro déchet : Le décor indescriptible du stade Léopold Sédar Senghor contraste le slogan du président Macky Sall!

Sénégal zéro déchet : Le décor indescriptible du stade Léopold Sédar Senghor contraste le slogan du président Macky Sall!

Spread the love

La position première du football sénégalais en Afrique et une bonne place des Lions aux classements de la FIFA, contraste aujourd’hui avec l’état dégradant des infrastructures sportives du pays. En effet un tour au principal stade du pays Léopold Sédar Senghor de Dakar plongé dans une insalubrité sans précédent du décor extérieur suffit pour comprendre à quel point la situation est indescriptible. Des eaux noirâtres issues des égouts ont un lit une bonne partie des alentours du stade Père. Hier une équipe de Senpresse.net de passage, s’était arrêtée pour prendre des images inédites et interroger les usagers. Alors que ce triste décor dure pendant des mois, les usagers interrogés se disent dépités par l’inaction des autorités. «On a l’impression qu’il n’y a pas de ministres des Sports, de l’Assainissement dans ce pays. Ces eaux sales sont là depuis belle lurette. Même lors de l’opération Tabaski, des vendeurs de moutons cohabitaient avec ces eaux de mêmes que les clients », se désole un passant. La grande porte qui fait face au quartier Grand Médine est très méconnaissable. Car les eaux ont fini de se faire un lac. Selon Omar Ba, nom d’emprunt, «Cette situation est antérieure aux fortes pluies qui s’abattent ces temps ci à Dakar. Tous les usagers qui passent ici toujours peuvent en témoigner. Il y a une indifférence totale des autorités étatiques alors que lors qu’il qu’il s’agissait de déguerpir des gens aux alentours du stade ils l’ont réussi sans difficulté». Même désapprobation chez Mme Ndiaye, une habitante des Parcelles Assainies qui fustige le comportement des autorités tant municipales qu’étatiques. «C’est inadmissible ce que l’on voit ici pour un pays Vice champion et classé première nation en Afrique », peste la supportrice du PSG.

Devenu un lit des eaux ménagères en provenance des égouts submergés, le stade Léopold Sédar Senghor à l’image de sa pelouse et de ses gradins, ressemble à une vielle malade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.