Santé : Les bons points de la coopération sénégalo-japonaise

La Ministre de la Santé et de l’Action sociale, le docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye a reçu en audience, ce mercredi 17 août 2022, Takashi Kitahara, Ambassadeur du Japon au Sénégal. Les échanges ont tourné autour de la riche coopération entre les deux pays, coopération vieille de plus de 60 ans, très dynamique et très diversifiée parce qu’elle touche à plusieurs secteurs dont la santé. 
 
La coopération japonaise appuie, en effet, le Sénégal dans divers domaines dont le renforcement de la gouvernance et du financement, et le développement de l’offre de services par le renforcement des capacités du personnel, la formation, l’apport en médicament et produits de santé, la réhabilitation des infrastructures, l’acquisition d’équipements, la digitalisation, la télémédecine, la promotion de la protection sociale, et plus globalement la prévention et la lutte contre la maladie. 
 
Durant la phase de gestion de la COVID-19, d’importants lots de matériels et d’équipements ont été fournis à notre pays, en plus des vaccins. Tout cela démontre l’importance de l’appui du gouvernement japonais à la mise en œuvre de la politique de santé et d’action sociale, telle que définie par le Président de la République, Macky Sall, et déclinée dans le PNDSS 2019-2028 (Plan National de Développement Sanitaire et Social) et le PIS 2020-2024 (Plan d’investissement pour un Système de santé et d’Action Sociale Résilient et Pérenne).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Gabon: Ali Bongo veut-il briguer un troisième mandat l’année prochaine?
Next post Une victime présumée de Benjamin Mendy dit avoir été agressée sous la douche