Sangomar : Les conséquences de l’exploitation du pétrole sur la pêche durable

 L’exploitation pétrolière à Sangomar, une région stratégique pour la pêche au Sénégal, soulève des inquiétudes majeures parmi les acteurs du secteur.  Abdoulaye Ndiaye, le secrétaire général de la Coalition pour une pêche durable, a alerté, sur iRadio, sur les impacts potentiels et réels de cette exploitation sur les écosystèmes marins et sur l’avenir des pêcheurs locaux.

Sangomar, souvent décrit comme le « grenier du Sénégal » en matière de pêche, joue un rôle crucial dans la reproduction de nombreuses espèces pélagiques. Selon Abdoulaye Ndiaye, les mesures de réduction des zones de pêche et les zones d’exclusion imposées par l’exploitation pétrolière menacent directement cet équilibre écologique. 
 
« La réduction des zones de pêche, notamment à Sangomar, affecte gravement les pêcheurs. Les écosystèmes proches de Sangomar sont vitaux pour la reproduction des poissons, » explique-t-il.
 
Un autre problème évoqué par le secrétaire général est l’impact des plateformes pétrolières sur le comportement des poissons. « Les lumières autour des plateformes attirent les poissons vers elles, ce qui prive les pêcheurs de leurs prises habituelles. Cet accaparement des ressources halieutiques par les plateformes pétrolières crée une concurrence déloyale pour les pêcheurs locaux », précise-t-il.
 
 Avant d’ajouter : « Les navires opérant dans ces zones croisent la route des pêcheurs, augmentant ainsi les risques d’accident. » 
 
Ainsi, pour y faire face, la Coalition pour une pêche durable s’appuie sur les dispositions de la charte pour une pêche durable signée par les autorités concernées, dont le chef de l’État Diomaye Faye.
 
« Cette charte demande notamment la mise en place de mesures de mitigation des risques liés à l’exploitation pétrolière et gazière, et l’attribution d’un pourcentage des revenus de cette exploitation au secteur de la pêche. Il est crucial que des mesures de sauvegarde soient instaurées pour protéger les pêcheurs et les écosystèmes marins », insiste-t-il.
 
Par ailleurs, le secrétaire général de la Coalition pour une pêche durable appelle les autorités à prendre leurs responsabilités pour préserver ce secteur vital qui fait vivre des millions de Sénégalais. « Nous demandons que les politiques gouvernementales incluent des mesures concrètes pour soutenir la pêche durable tout en profitant des ressources pétrolières ». Car, « l’exploitation pétrolière à Sangomar représente une opportunité financière pour le Sénégal, mais elle comporte également des risques considérables pour le secteur de la pêche. Une gestion équilibrée et responsable est essentielle pour garantir que cette richesse naturelle bénéficie à l’ensemble de la population sans compromettre les moyens de subsistance traditionnels « .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Présidence : du nouveau dans la traque des 100 voitures du Palais «disparues»
Next post Drame à Ross Bethio : Une fille de 16 ans atteint mortellement par balle