Résultats au bac : Comparaison entre le Sénégal et la sous-région

Le Sénégal a connu cette année un taux de réussite de 51,99%. Du côté des organisateurs de l’examen comme des autorités de tutelle, on se félicite des résultats qui ont connu « un bond qualitatif de 13,86 points ». Dans un communiqué du ministère de l’Education, le ministre Mamadou Tall exprime sa satisfaction. 
 
« Ces résultats, ajoutés à ceux obtenus au CFEE, session 2022 (70,38%) constituent la preuve illustrant que malgré les chocs exogènes qui perturbent de manière cyclique les enseignements apprentissages, le système éducatif a retrouvé ses clignotants verts avec un début de retour dans la zone de performances ».
 
Dans un contexte électoral, on sent même une récupération politique à deux jours des Législatives du 31 juillet dernier. « Les énormes investissements consentis par le Président Macky Sall en 10 ans, pour apaiser le climat social et atteindre les objectifs du PAQUET-EF, document de gouvernance du sous secteur de l’Éducation commencent à porter leur fruit », ajoute la note signée par le porte-parole du ministère, Mohamed Moustapha Diagne, par ailleurs membre de la majorité présidentielle, Benno bokk Yaakaar.
 
Le Directeur de l’Office du bac, Pr Sossé Ndiaye qui ne peut être soupçonné de politique salue de son côté un ‘’résultat positif’’.
 
Pourtant, ils ont été nombreux les Sénégalais qui ont trouvé regrettable que l’on puisse se gargariser d’un taux de réussite de 52% environ. Car, vu sous un autre angle, cela signifie que le pays a connu un taux d’échec de 48%. « 50% au bac et on jubile !!! Pathétique », écrit un internaute sur un forum. Un autre ajoute : « (…) Quel est l’avenir des 49 pour cent qui ont échoué ? La France qui constitue notre référence nous dépasse de loin avec plus de 90 pour cent. Vraiment nous sommes en retard ». 
 
La tendance dans la sous région
 
En effet, la France est au-delà de 90%. En 2022, le pays de Molière a connu un taux de réussite de 91,1% contre 93,9% en 2021. Mais qu’en est-il des pays de la sous-région ouest africaine ?
 
La Guinée remporte incontestablement le bonnet d’âne avec 9% de réussite au baccalauréat. Le ministre de tutelle a dû hésiter avant de livrer la vérité des chiffres à ses concitoyens. « En voyant les résultats (…), nous n’avions que deux choix : faire un repêchage et continuer ainsi la politique de l’autruche ou dire la vérité au peuple de Guinée ». Il opte pour la vérité « pour le futur » du pays.
 
Pourtant, la Mauritanie, autre voisin du Sénégal, ne fait guère mieux. Le pays a enregistré un taux de réussite de 12% en 2022, un chiffre supérieur à celui de 2021 qui était de 8%, selon le site Kassataya. Mais le pays de Ghazouani est habitué à ces statistiques ‘’catastrophiques’’. 
 
Le taux de réussite a été de 8.57% en 2009 et de 8% en 2017. Aujourd’hui, la Mauritanie fait face à une réforme controversée du système éducatif. Le site Kassataya souligne ainsi « une deuxième lecture de la loi d’orientation qui vient d’être adoptée par le dernier conseil des ministres ».
 
Pendant ce temps, la Côte d’Ivoire enregistre un taux de réussite de  30,78% cette année contre 29,24% en 2021. Là ou le Burkina Faso a eu 40,86% en 2022 contre 37,53% un an auparavant.
 
S’agissant du Sénégal, il y a sans doute de quoi être fier dans un pays habitué à avoir un taux de réussite de moins de 40% (exceptés 2020 : 48% et 2021 : 45%), avec même une moyenne de 35% environ dans la décennie 2010-2020. Cependant, il y a de quoi avoir le triomphe modeste, car des pays comme le Bénin ont fait 59% ou encore le Togo, avec 74,34% en 2022 contre 69% en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Ziguinchor : un proche de Guy-Marius Sagna convoqué à la police
Next post Allemagne: sans Lewy mais avec Mané, le Bayern veut maintenir sa dynastie