Résilience et relance de l’économie : Le Fongip fait le suivi de ses financements et apprécie…

Face à l’impact de la Covid-19, le Fonds de garantie des investissements prioritaires (Fongip), avait décidé d’accompagner des entreprises privées locales pour la résilience et la relance de l’économie. C’est ainsi que l’Industrie Alimentaire Sénégalaise (Inasen), spécialisée dans la transformation des produits agroalimentaires a reçu des financements du Fongip. L’Administrateur général, Thérèse Faye Diouf, était en visite dans les locaux de la société pour effectuer le suivi de cet accompagnement.
 
Au sortir de cette visite, Thérèse Faye Diouf se dit satisfaite de la gestion des financements et le dynamisme de l’activité dans l’entreprise Inasen.         
 
‘’Comme vous le savez, le Fongip est un instrument que le président de la République a mis en place pour accompagner le secteur privé afin de favoriser la création d’emplois. Et aujourd’hui, nous sommes à Inasen pour visiter l’activité et pour voir effectivement l’impact que l’accompagnement de Fongip a sur l’Inasen. Et nous sommes très satisfaits et nous félicitons le Directeur général et  son équipe,  pour avoir mené à bien les investissements qu’il a reçus’’, a fait savoir l’Administratrice générale du Fongip.  
 
Selon cette dernière, Inasen avait été accompagné dans le cadre de la résilience à hauteur de 89 millions F Cfa de garantie et une somme de 195 millions F Cfa de garantie pour la relance de son activité. 
 
‘’C’était une façon pour l’État du Sénégal d’accompagner toutes les structures privées qui étaient impactées par la Covid pour pouvoir leur permettre de maintenir les emplois, mais aussi surtout de gérer les charges fixes. Ce qui a permis à Inasen, aujourd’hui, non seulement de maintenir les emplois, mais de faire des extensions de ses activités’’, soutient Thérèse Faye Diouf.  
 
D’après le Directeur général de l’entreprise spécialisé dans la fabrication de bouillons, Ibrahim Athié, cet accompagnement a permis d’employer environ 200 personnes.  
 
‘’C’est une occasion de remercier l’Administratrice générale du Fongip qui nous accompagne aujourd’hui dans notre progrès. Leur appui nous a permis de relancer l’activité et de créer de nouveaux emplois. Nous sommes aujourd’hui à plus 200 travailleurs, contractuels et journaliers et nous pensons réaliser de nouveaux investissements très prochainement avec leur accompagnement qui permettront de propulser l’activité industrielle dans toute la sous-région’’, promet-il. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Sécurité alimentaire d’urgence : le ministère de l’Economie et la BAD signent un accord de financement de 79,3 milliards de FCFA
Next post Hôpital Le Dantec : Marie Khémesse Ngom Ndiaye dessine le schéma de redéploiement des malades et praticiens