Rentrée universitaire française : le calvaire des étudiants sénégalais à l’ambassade de France

La rentrée universitaire en France est prévue le 5 septembre. De nombreux bacheliers sénégalais disposent de préinscriptions pour poursuivre leurs études dans l’Hexagone. Mais beaucoup risquent de déchanter. A cause de l’ambassade de France à Dakar.

Vox Populi informe que de nombreux demandeurs de visa étudiant sont confrontés à des lenteurs administratives qui risquent de leur coûter cher. Certains, qui ont introduit leurs dossiers depuis deux mois, n’ont pas encore reçu de réponse. A d’autres, les services consulaires français établis à Dakar ont fixé des rendez-vous pour le 15 septembre, soit dix jours après la rentrée.

Le journal signale qu’«en cas d’accord hors délai, l’étudiant devrait faire face à un coût plus élevé du billet d’avion, sans compter le retard qu’il accuserait auprès de l’Université qui doit l’accueillir». «Une décision défavorable le priverait de la possibilité de faire une nouvelle demande», tranche la même source.

Vox Populi laisse entendre que l’une des causes de ce retard est relative au décalage d’un mois de l’ouverture du dépôt des dossiers. Celle-ci avait d’habitude lieu en juin. Mais pour la rentrée 2022, elle a été repoussée en juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Polémique Gabrielle Kane-ministère de la femme : Diéguy Diop vole au secours de Ndèye Saly Diop Dieng
Next post Affaire Poste-Finances : des chefs d’entreprises vont aller en prison lundi