Réduction du train de l’État, logements sociaux, réexamen de conventions, … : Ousmane Sonko et la gestion de ses «priorités gouvernementales»

Le Premier ministre, Ousmane Sonko s’accroche à son «PROJET».  Ce mercredi encore, en Conseil des ministres, il est revenu sur les «priorités gouvernementales». «À cet égard, il a donné aux ministres concernés des orientations en vue de la réduction du train de vie de l’État, avec notamment les démarches à entreprendre pour la récupération de son patrimoine foncier et bâti cédé à des privés dans des conditions irrégulières, alors que des services administratifs font recours à la location. Il a également indiqué la nécessité d’accorder une attention urgente aux programmes de construction de logements sociaux recentrés sur les nouvelles orientations du Gouvernement et de consacrer un traitement particulier aux prêts à la Direction de la monnaie et du crédit (DMC) », lit-on dans le communiqué reçu et signé par le Porte-parole du gouvernement, Amadou Moustapha Ndjekk Sarré.

Toujours dans le document, il est indiqué que le Chef du gouvernement  a évoqué les diligences relatives au réexamen de certaines conventions notamment dans les secteurs miniers, pétroliers et 3 halieutiques ainsi que la revue des finances publiques sur la période allant du 1er janvier 2019 au 31 mars 2024.

De plus, il a annoncé le programme des prochaines rencontres interministérielles sur le secteur de l’hydraulique, les infrastructures maritimes et portuaires ainsi que sur la prévention et la sécurité routière. Ousmane Sonko a, également, demandé aux ministres et secrétaires d’État de proposer les mesures et ajustements à envisager à l’issue de la réalisation de l’état des lieux des programmes et projets, du capital humain et des ressources budgétaires trouvés dans leurs ministères respectifs à leur prise de fonction.

« Le Premier ministre a rendu compte au Conseil des premiers résultats des concertations en cours avec les parties prenantes, sur la réduction du coût de la vie pour les produits de première nécessité et les services de connexion à l’Internet. Il a fait part des conclusions des Conseils interministériels consacrés à la prévention et à la gestion des inondations ainsi qu’à la préparation des examens et concours au titre de l’année scolaire 2024 », ajoute-t-on.

L’ancien maire de Ziguinchor a aussi partagé avec le Conseil les orientations qu’il compte imprimer à la relance du Service civique national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Caisse des dépôts et consignations : Fadilou Keïta limoge le DG d’une…Caisse des dépôts et consignations : Fadilou Keïta limoge le DG d’une…
Next post Art : Une exposition de Oumou Sy illumine le Grand Théâtre