PRESIDENTIELLE 2024: YAW RECLAME UNE AUTORITE IMPARTIALE POUR ORGANISER LE SCRUTIN

Face à la presse ce lundi, les députés de Yewwi Askan Wi  ont évoqué la question de la transparence du vote. Ils réclament une autorité impartiale pour la tenue d’élections libres, transparentes et inclusives. Ainsi, ils estiment que le  ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome  ne peut pas organiser ces élections, on doit le changer », exigent  les parlementaires.
 
« Aujourd’hui on nous  interdit de  prononcer des mots comme résistance, la lutte.  Cependant nous allons continuer encore et encore  à crier pour les libertés démocratiques. Ousmane sonko reste et restera le candidat unique », a déclaré le président du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi.
 
Dans la foulée, Ameth Aïdara, maire de Guédiawaye et membre de ladite coalition déplore l’interdiction perpétuelle de leurs rassemblements et point de presse par l’Autorité. Le siège du PRP a été barricadé pendant un mois, ce qui est déplorable.  D’ailleurs, ils  demandent à la gendarmerie de payer le loyer du siège  de Déthié Fall.
 
Sur un autre registre,  le groupe parlementaire Yewwi Askan Wi renseigne avoir effectué une visite à Fass Boye et présente ses condoléances aux familles éplorées.
 
« Nous n’encourageons pas l’émigration clandestine. Cependant, les ressources sont mal réparties et les jeunes sont désespérés. Ils sont en quête d’une meilleure vie. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Ouakam : Une grue s’effondre sur un immeuble
Next post Essais statiques: Le BRT roule sur Dakar