Près de 100 morts en 24 heures en France, réinfection aux Etats-Unis… le point sur le coronavirus

Près de 100 morts en 24 heures en France, réinfection aux Etats-Unis… le point sur le coronavirus

Spread the love

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Les indicateurs de l’épidémie de Covid-19 poursuivent leur détérioration: près d’une centaine de morts ont été recensés en 24 heures en France, le nombre de malades en réanimation ayant quant à lui dépassé le seuil de 1.500, selon les chiffres publiés lundi par Santé publique France. Dans les dernières 24 heures, 96 personnes sont mortes du Covid, portant le total de décès depuis le début de l’épidémie à au moins 32.825. Dans le même temps, le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation, les cas les plus graves, a poursuivi sa hausse pour atteindre 1.539 personnes, soit 56 de plus que la veille, au plus haut depuis mai, selon l’agence sanitaire.

Concernant les tests, quelques 8.505 nouveaux cas de contamination ont été détectés au cours des dernières 24 heures, loin des records des derniers jours, avec près de 27.000 cas enregistrés samedi. Le chiffre du lundi n’est toutefois pas représentatif en raison de la fermeture des laboratoires le week-end. Le taux de positivité des tests (proportion des personnes positives sur l’ensemble des personnes testées) poursuit en revanche sa progression à 11,8% (contre 8,6% lundi dernier).

Alors que le Premier ministre Jean Castex a exhorté lundi les Français à plus de vigilance face à une «deuxième vague forte» de Covid-19, le président Emmanuel Macron a décidé de s’exprimer mercredi à 20 heures.

Un homme a attrapé deux fois le Covid-19 en un mois aux Etats-Unis

Un Américain a attrapé deux fois le Covid-19 à un mois et demi d’intervalle et la deuxième infection était plus sévère que la première, selon une étude parue mardi qui détaille ce cas de réinfection, l’un des cinq recensés jusque-là dans le monde. «Il y a toujours de nombreuses inconnues sur les infections au SARS-CoV-2 et la réponse du système immunitaire, mais nos travaux montrent qu’une infection antérieure pourrait ne pas nécessairement protéger contre une infection future», a estimé le Pr Mark Pandori, auteur principal de l’étude publiée dans la revue médicale «The Lancet Infectious Diseases».

Cela implique «que les gens qui ont été testés positifs au SARS-CoV-2 devraient continuer de prendre des précautions, dont la distanciation physique, le port du masque et le lavage des mains», puisqu’une réinfection est possible, a poursuivi le Pr Pandori, cité dans un communiqué de «The Lancet Infectious Diseases».

Selon cette revue médicale, cinq cas ont été confirmés jusque-là: à Hong-Kong (il s’agissait du premier, annoncé le 24 août), en Belgique, aux Pays-Bas, en Equateur et dans l’état américain du Nevada (c’est lui qui fait l’objet de cette nouvelle étude). «Cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas davantage, particulièrement car de nombreux cas de Covid-19 sont asymptomatiques et donc difficile à repérer, a toutefois prévenu le Pr Pandori, expert de l’Université du Nevada.

Le point dans le monde

La pandémie a fait au moins 1.077.849 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi. Plus de 37,5 millions de cas d’infection ont été diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 214.776 décès, suivi par le Brésil (150.689), l’Inde (109.150), le Mexique (83.781) et le Royaume-Uni (42.825).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.