Peter Obi, challenger de Tinubu à la Présidentielle de 2023 : « Le Nigeria coule comme le Titanic »

Ce n’est un secret pour personne. Le Nigeria traverse une crise économique sous le président Tinubu. Cette situation met fort mal à l’aise son ancien challenger à la Présidentielle de 2023, Peter Obi. Lors d’une récente prise de parole, l’ex-gouverneur d’Anambra a comparé son pays au célèbre bateau Titanic qui a fait naufrage en 1912.

« Pendant que ça tombait, les gens sur le pont supérieur était occupés à danser »

« Je dis toujours que ce qui est arrivé au Titanic est ce qui se passe au Nigeria. Pendant que ça tombait, les gens sur le pont supérieur étaient occupés à danser jusqu’à ce que tout s’effondre, c’est ce qui se passe maintenant », a déclaré l’ex-candidat du parti travailliste. En clair, il trouve que le gouvernement actuel ne traite pas la crise avec tout le sérieux possible.

« La première chose que vous faites en tant que leader qui a hérité d’une situation difficile, c’est de montrer l’exemple ; et cela commence par votre propre style, votre comportement, votre conduite, la façon dont vous gérez les ressources. On ne peut pas dire que les choses sont difficiles quand on vit dans une consommation ostentatoire. Le Nigeria est aujourd’hui le pays qui compte le plus grand nombre de personnes sans abri – plus de 24  millions- et pourtant, vous dépensez une vingtaine de milliards pour construire une maison pour une personne…Vous achetez des véhicules, vous faites la fête, tout comme si les choses allaient bien », a critiqué Peter Obi.

Il pense que le gouvernement doit « présenter un plan clair » pour sortir de la crise. « Il ne suffit pas de dire que nous allons traverser les problèmes », a martelé Peter Obi , avant de conseiller à l’exécutif  de commencer par réduire les « coûts de la gouvernance ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Obligations légales envers leurs employés : La CJRS invite les patrons de presse à la raison
Next post Exportation du pétrole du Niger via le Bénin : 3 des 5 nigériens, arrêtés sur la plateforme de Sèmè , jetés en prison