Oussouye : Réflexion autour des 123.163 ha d’aire marine protégée de Ziguinchor

Ufoyaal Kassa-Bandial, c’est le nom qui a été donné à l’aire marine protégée de Ziguinchor, l’une des plus grandes ou sinon la plus grande du pays. Créée depuis avril 2022 par décret et validée en août dernier, l’aire marine communautaire Ufoyaal Kassa-Bandial polarise les départements d’Oussouye et une partie de celui de Ziguinchor. Celle-ci a fait l’objet de réflexions, une première depuis sa mise en œuvre à Oussouye, département qui englobe l’essentiel de la superficie de cette aire marine protégée.
 
Cette réflexion du comité de gestion de l’aire marine communautaire protégée Ufoyaal Kassa-Bandial a permis de montrer aux principaux acteurs des communes concernées les orientations et l’intérêt de mettre en place cet espace. Elle a pour finalité, la protection et la préservation de l’environnement et la restauration de l’écosystème de sa zone d’implantation. 
 
Avec à son actif sept communes, les cinq d’Oussouye et deux de Ziguinchor à savoir Enampore et Nyassia, l’aire marine protégée Ufoyaal Kassa-Bandial est l’une des plus grandes du Sénégal avec une superficie de 123 163 ha. A l’issue de la présentation de celle-ci au conseil départemental de Oussouye, les membres du comité de gestion espèrent voir les populations de ces différentes communes concernées jouer pleinement leur partition.
 
Selon les membres du comité de gestion, l’aire marine protégée va gagner en s’organisant en plusieurs composantes ou sous-groupes géographiques correspondant aux communautés, à leurs territoires traditionnels et avec l’intégration de systèmes de gouvernance locale et des règles traditionnelles de gestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Suivez le Marathon budgétaire à l’Assemblée nationale: Yankhouba Diattara Face aux députés
Next post Belgique : Éden Hazard tire une croix sur la sélection