«Opération gnibissi» au PDS : les hommes de main de Karim Wade

Comme Idrissa Seck, Karim Wade a tendu la main à ses «ex» en vue de la prochaine présidentielle. L’ancien ministre d’État, exilé au Qatar, a lancé l’opération «retour au bercail» pour les anciens membres du PDS, qui ont quitté le pavillon bleu pour intégrer la mouvance présidentielle, créer leur propre parti ou les deux en même temps.

Pour réussir son coup, Karim Wade miserait essentiellement sur un trio composé d’ancien collaborateurs de son père, l’ancien président Abdoulaye Wade. D’après les Échos, qui donne l’information, il s’agit de Alioune Diop, Aïdara Sylla et Saliou Dieng.

Le journal rapporte que chacun joue un rôle précis. Alioune Diop serait le chef de toutes les délégations dépêchées auprès des personnalités ciblées. Aïdara Sylla s’occuperait des finances et aurait en plus la mission d’établir, au besoin, un contact téléphonique direct entre Karim Wade et les anciens libéraux invités à revenir à la maison.

Les Échos informe que Saliou Dieng complète le trio. Sans préciser son rôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Pré-Qualifications aux JO 2024 : le programme complet des Lions du basket
Next post Émigration clandestine : Joal prépare une brigade de lutte originale