Ndiafate : Les raisons du meurtre de l’enseignant Bassirou Mbaye

Seneweb en sait un peu plus sur les raisons de la mort de Bassirou Mbaye, enseignant à l’école élémentaire Théophile Turpin. Il est peint comme un enseignant émérite, qui tenait une classe de CM2.
 
Selon Mamadou Moustapha Dieng, coordonnateur du Syndicat unique des enseignants du Sénégal (Sudes) de la section de Kaolack, depuis plus de 16 ans, le défunt vivait dans la maison du papa de son présumé meurtrier. 
 
Le papa du meurtrier vouait une grande confiance pour le disparu. Il avait fini par lui confier ses affaires.
 
Mamadou Moustapha Dieng explique : « de nature sérieuse et travailleuse, Bassirou avait fini par gagner la confiance du papa du meurtrier, qui lui avait confié ses affaires.
Le présumé meurtrier avait en charge de la vente du lait caillé dans le verger de son père. Jeudi dernier, ils ont fait l’état des comptes et Bassirou a constaté un énorme trou dans les recettes. Bassirou Mbaye a fait part des irrégularités décelées au vieux. Ce dernier a chassé son fils de l’entreprise. Ce qui n’a pas été du goût du présumé meurtrier ».
 
C’est suite à cela  qu’il a proféré des menaces de mort contre l’enseignant, qui s’en est ouvert à la tante du présumé meurtrier. 
 
« Vendredi dernier, le meurtrier s’est introduit dans la chambre de la victime et lui a asséné des coups de gourdin. Évacué à l’hôpital de Kaolack, il sera transféré à Dakar où il succombera d’un traumatisme crânien », raconte avec amertume M. Dieng.
 
 
L’enseignant laisse derrière lui une femme et deux enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Cristiano Ronaldo justifie son choix
Next post Thiès, District sanitaire 10e : Les blouses blanches dénoncent les « dérives » du médecin-chef